Lille, Jan Fabre au Musée des Beaux Arts, Illuminations et Enluminures

Nous aimons le train et c’est par ce moyen que nous allons à Lille voir le Palais des Beaux Arts et l’exposition de Jan Fabre, ‘Illuminations-Enluminures’.

À la gare de Courtrai, le convoi se sépare et uniquement les deux wagons de tête, les 448 et 476 continuent leur route vers la France, les numéros sont à lire à l’intérieur des compartiments, au dessus des portes, nous annonce la voix.

Aujourd’hui, suite à la panne d’un convoi de marchandise qui attends un peu plus loin la locomotive qui va le dépanner, nous aurons un certain retard, nous annonce la même voix, quelques minutes plus tard.

Comme le dit Infrabel, prendre le train c’est toujours voyager et voyager comporte des impondérables que nous acceptons avec le sourire résigné.

À Gand, j’ai acheté le Standard et dans le train nous avons trouvé, laissé sur la banquette par les voyageurs  précédents, un Métro en Néerlandais, un Métro en français, un 20Minutes et un Direct-Matin.

Aussi, cinq sudoku’s plus tard et riche des nouvelles du jour, nous débarquons à Lille-Flandres avec trois quart d’heure de retard sur l’horaire prévu, 15 minutes trop tôt pour pouvoir porter plainte et récupérer le prix du ticket.

Peu importe, nous avons le privilège de ne pas être encombrés par des impératifs d’horaires contraignants.

En chemin vers le musée nous croquons un délicieux croissant acheté dans une petite boulangerie locale. Avec le café qui l’accompagne on s’installe dehors sur les chaises en plastique que le boulanger a placé sur le trottoir, le mois de décembre 2013 est doux.

Pour ‘l’Hommage à Jérôme Bosch au Congo’, comme s’intitule l’exposition au rez-de chaussée du musée, Jan Fabre utilise des milliers de brillantes carapaces vertes de scarabées, une technique qu’il a aussi utilisé pour décorer le plafond d’une des salles du Palais Royal à Bruxelles.

Illuminations-Enluminures, le deuxième volet de l’exposition, combine une sélection de riches chef-d’oeuvres d’enluminures datant du Moyen-Âge et de la Renaissance avec les sculptures dorées de Fabre. Les scarabées, crânes et animaux mystiques voisinent harmonieusement avec les extraits de bibles et évangiles.

Fabre 1 Fabre 2

IMG_5324 IMG_5312 IMG_5313 IMG_5315

Le Palais des Beaux Art nous offre en prime des polychromes religieux du Moyen-Âge.

J’ai comme hobby innocent la recherche de statues de Madones souriantes. Souvent la mère de Jésus a un visage banal, voir mal formé et en général, lorsqu’elle est belle, elle a l’air de s’ennuyer profondément avec son gosse adulte sur les bras.

J’en connais une très belle et souriante au MET à New York; je ne manque jamais d’aller la saluer lors de mes séjours dans la ville.

Quel plaisir d’en découvrir de nombreuses dans les sous-sol d’un musée situé à une heure de train de chez nous. Jugez-en ci-après.

IMG_5291 IMG_5300 IMG_5303 IMG_5305

IMG_5287 IMG_5289 IMG_5302

Enfin, au même niveau de l’immeuble, une collection de plans-reliefs complète notre visite. Nous ne connaissions que le Musée des Plans Reliefs de l’Hôtel de Invalides à Paris, nous voici comblés par la découverte de maquettes de villes de notre région.

800px-AthVauban1

Comme quoi, rien ne sert de prendre l’avion pour des destinations lointaines, les trésors que l’histoire nous a légué sont à la portée d’un court trajet en train, voir dans notre cas, de dix minutes à vélo, Gand est une des plus belles villes d’Europe.

photo

Cet article, publié dans Exposition, Musées, Train, est tagué , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.