Fragnes, Chalon-sur-Saône, l’écluse cassée et Verdun-sur-le-Doubs

Nous allons à Fragnes pour y rejoindre Bill et Genevieve sur leur River Pipit. J’engage le Chat Lune dans le Canal du Centre; l’écluse qui sépare le canal de la Saône à une chute de 10,50 m, les portes aval sont fermées, aucune signalisation ne permet de savoir si elles vont s’ouvrir.

À la jumelle j’aperçois sur le quai trois employés des VNF qui s’affairent au dessus d’un ensemble mécanique. Parfois ils se redressent et on les voit engagés dans une conversation gestuelle de techniciens. Soudain, l’un d’eux part chercher un outil dans la camionnette blanche qui se trouve parquée à quelques mètres d’eux et ils se réactivent sur la mécanique. Au pied de la porte aval l’eau bouillonne un instant et puis s’arrête.
Enfin, celui qui porte la chemise bleue nous aperçoit et fait signe de nous approcher, j’amarre le bateau au ponton au bas de l’écluse et je monte à sa rencontre. Il s’avère qu’une vantelle de la porte aval ne ferme plus, « Je vous conseille d’aller à Chalon, la réparation risque de prendre un certain temps », me conseille le gars.

Amarrés à Chalon, j’appelle VNF et après 4 communications téléphoniques infructueuses, j’ai enfin un ingénieur en ligne qui me confirme que le bassin doit être batardé pour pouvoir effectuer la réparation. Pour le lecteur que cela intéresse, j’ai documenté sur mon blog anglais la réparation des vantelles de l’écluse du port de l’Arsenal en septembre dernier. Voir http://mooncatblog.wordpress.com

Le jour suivant, le samedi, nos amis viennent nous rejoindre en bus, la capitainerie de Fragnes leur à réservé un transport public du port vers la place du Palais de Justice à Châlons. Nous passons une très agréable journée ensemble. Idéalement, nous aurions aimé être amarrés pendant quelques jours près du River Pipit à Fragnes.
Au dernières nouvelles, l’écluse ne sera réouverte que jeudi et nous avons envie de poursuivre notre chemin avant cette date. On reverra Bill et Genevieve à Paris en septembre.

Nous découvrons avec plaisir, le hasard fait bien les choses, qu’une visite guidée du Centre Hospitalier Saint-Laurent de Chalon à lieu ce dimanche 29 juin à 17:00. L’hôpital est hors service mais un certain nombre de locaux de l’ancien Hôtel Dieu sont ouverts au public à condition d’être accompagné par Françoise et Marie-Annick. Tout au long du parcours nous assistons à un amusant petit dialogue entre-elles de ‘qui en sait le plus à quel sujet’. Elles nous montrent les appartements des religieuses, la chambre-bureau de la Maîtresse, c’est le nom que porte la mère supérieure des Marthes, la chambre de malade et la petite chapelle privée des sœurs. On aime la petite statuette de Sainte Marthe avec le Tarasque dompté à ses pieds.
Elles nous ouvrent ensuite la salle des étains avec le vaisselier bien rempli et le réfectoire des sœurs au milieu de laquelle trône une table de 2m sur 8m dont le dessus est en parquet Versailles.
En fin de circuit, Françoise nous ouvre la Pharmacie, anciennement nommée l’apothicairerie. Fièrement elle fait l’éloge du grand mortier en fonte qui comporte encore son couvercle, chose rare, précise-t-elle.

Lundi nous quittons Chalon pour Verdun-sur-le-Doubs. Comme sur la Seille, l’amarrage se fait cul à quai. La capitainerie est à la fois un snack-bar, un petit magasin de vêtements marins, on y trouve aussi les sanitaires et les douches, la machine à laver le linge, le séchoir et le syndicat d’initiative.
Le capitaine du port nous explique que la ville offre toutes les facilités, trois boulangeries, deux bouchers, un supermarché, une église, une mairie, la poste, deux banques, la presse et le marché le jeudi, des cafés, des restaurants et un camping.
Anciennement la ville était réputée pour ses tuileries. Les habitants les utilisaient même pour consolider les murs d’enceintes de leurs jardins.

À la tombée du jour, deux pêcheurs sortent de la rivière un poisson-chat d’un mètre de long qui doit peser dans les quarante kilos. L’animal a droit à un reportage photographique avant de rejoindre son élément naturel.

Demain nous allons à Seurre, la ville possède un Hôtel Dieu.

20140702-103639-38199663.jpg

20140702-103710-38230760.jpg

20140702-103710-38230704.jpg

20140702-103743-38263405.jpg

20140702-103743-38263329.jpg

20140702-103831-38311672.jpg

20140702-103830-38310937.jpg

20140702-104030-38430242.jpg

20140702-104029-38429416.jpg

20140702-104109-38469498.jpg

20140702-104110-38470257.jpg

20140702-104140-38500711.jpg

20140702-104141-38501371.jpg

20140702-104257-38577248.jpg

20140702-104256-38576590.jpg

20140702-104410-38650625.jpg

20140702-104409-38649969.jpg

20140702-104457-38697485.jpg

20140702-104602-38762830.jpg

20140702-104624-38784819.jpg

Cet article, publié dans église, Château, Exploration, Exposition, Linssen Dutch Sturdy 320, Musées, Navigation, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Fragnes, Chalon-sur-Saône, l’écluse cassée et Verdun-sur-le-Doubs

  1. Eric Dewilde dit :

    hallo, wij zijn trouwe volgers van je blog, op dit ogenblik aangemeerd in Verdun-sur-le-Doubs. Spijtig genoeg hebben we mekaar met gemist. Onze bedoeling is naar het Canal du Centre te varen. Denk je dat dit morgen 3/07 mogelijk zal zijn?
    Grtz
    Eric

    • duquelu dit :

      Dag Eric,
      Hartelijk dank voor het volgen van mijn blog.
      Ja de sluis is hersteld, ik heb deze morgen Bill aan de lijn gehad. De River Pipit blijft nog even liggen, zij wachten op een bestelling van nieuwe batterijen. Als jullie in FRAGNES gaat liggen, doe hen de groeten, het zijn leuke lieve mensen.
      Groetjes,
      Guy

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.