Carnet de Bord # 36 – Paris Port de L’Arsenal – Billet # 1

image
imageAujourd’hui, le jeudi 27 août 2015, il pleut à Paris. Ça a commencé à tomber en fin de nuit et à l’heure où j’écris ces mots, il est 18:00, il pleut toujours.
Aussi cet après-midi, nous sommes allés au cinéma, voir Amnesia, avec Marthe Keller et Max Riemelt, le dernier film de Barbet-Schroeder. L’idée est intéressante, Ibiza est de toute beauté, mais les acteurs ne sont pas crédibles. Pendant toute la durée du film, Martha Keller arbore un petit sourire qui s’accentue ou qui s’amenuise selon les circonstances du mini drame qui finit bien, c’est nul.

Voilà dix jours que nous sommes amarrés au port de l’Arsenal, à l’emplacement # 64, de l’autre côté de la Capitainerie, en face d’un des escaliers qui mène au Boulevard Bourdon et sous lequel se trouve la porte d’entrée des sanitaires côté sud-ouest du bassin.

image

A chaque fois que nous franchissons la porte amont de l’écluse # 9, celle qui sépare le bassin du port de la Seine, on éprouve le sentiment de revenir au bercail. J’imagine que pendant la manœuvre d’amarrage, tant Marleen que moi, arborons un sourire béat.

Je n’ai pas l’intention d’ennuyer mes lecteurs avec une description de nos activités parisiennes, sachez simplement qu’on ne s’ennuie pas, on vit.
Quand même, en bref:

Comme le chat qui retrouve son jardin, nous traversons le parc de la place des Vosges en jetant un coup d’œil à une des galeries qui se spécialise en peinture marine, un papier collé sur la vitrine mentionne: ‘fermé jusqu’au 31 août’.
Le patron du Café des Phares nous serre la pince et s’informe, « bien amarrés, tout va bien? »
J’achète un carnet de dessin au BHV. Marleen fait une double lessive dans les ‘Miele’ du port. À la Maison Européenne de la Photographie nous admirons une sélection de photos couleur de Jacques Henri Lartigue.
La galerie Joseph, rue Froissart et place de Thorigny expose des photos noir et blanc, ‘L’Amérique des Kennedy et Elle s’appelait Jacky’.
Samedi à la brocante de la Place Monge, Marleen achète une blouse à fleur et une figurine en porcelaine d’un Bouddha souriant.
Dimanche matin, nous ramenons à bord six livres du Circul’Livre du kiosque de l’avenue Blanquie.
La maison de la Wallonie, située rue Saint-Martin, en face du parvis du musée Beaubourg, nous ravit avec une sélection de planches. L’âge d’Or de la Bande Dessinée Belge, Hergé, Schuiten, Jacob, Franquin, Morris et les autres. Le Pavillon de l’Eau, avenue de Versailles, expose  ‘le plancton vu par des artistes.’
À l’UGC Bercy on a aimé le film ‘Floride’. Jean Rochefort et Sandrine Kiberlain brillent dans leurs rôles respectifs du vieux père emmerdeur qui perd la mémoire et de sa fille sur-protectrice qui essaye de le contenir.
Plusieurs fois par semaine nous sommes invités pour l’apéro sur la dunette d’un bateau voisin ou nous invitons des amis à dîner à bord du Chat Lune.

>Les photos des paysages sont de Lartigue<

Depuis ce matin, les parterres de fleurs du jardin des plantes ne nécessitent plus d’arrosage artificiel.
Demain il fera sec et à partir de samedi le soleil reviendra sur Paris, selon la météo de France Inter.

On ne s’ennuie jamais à Paris, on vit.

image

>Bill<

image

image

image

Cet article, publié dans Exploration, Exposition, Flâneries, Les Amis, Musées, Paris, est tagué , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.