Paris 18-3 Corot, Custodia et Versailles

Vêtu d’un tablier bleu, l’homme nourrit les mouettes sur le pont d’Austerlitz. Il allonge des morceaux de viande sur le parapet en béton et les oiseaux voltigent autour de lui.

Nous passons une semaine à Paris. L’hôtel est situé à deux pas du port de l’Arsenal. On retrouve avec joie nos amis qui logent sur leurs bateaux.
La Seine est en crue, les portes de l’écluse # 9, celle sépare le bassin de la rivière, sont ouvertes, l’eau circule librement entre le canal Saint-Martin et la Seine.
Sur leurs bateaux, nos amis montent descendent avec le niveau du fleuve. Ce sont les habitations les mieux sécurisées en cas de crue.

Lundi midi, dès notre arrivée, on leur fait la bise et on achète en ligne, nos billets coupe-file du musée Marmottan. Mardi matin, à 10:00, on rejoint le premier groupe de la journée à l’entrée du musée pour aller admirer les œuvres moins connues de Jean-Baptiste Corot. L’artiste, célèbre pour ses paysages, a en effet réalisé un grand nombre de portraits de ses modèles.
L’exposition réunit des tableaux venus du monde entier, dont la célèbre « Dame en Bleu », qui elle, habite le Louvre.
En prime nous traversons la collection permanente du musée, avec entre autre, Berthe Morisot et Monet et un de mes tableaux favori, la Gare Saint-Lazare.

Mercredi après-midi nous allons voir un musée beaucoup moins connu des touristes et même des parisiens.
Située dans l’Hôtel Turgot, au 121 rue de Lille, dernière l’Assemblée Nationale, la Fondation Custodia fut crée en 1947 par le collectionneur Hollandais Fritz Lugt.
Le musée présente aujourd’hui trois expositions distinctes. Des portraits miniature sur médaillons, des tableaux de George Michel et des acquisition récentes, intitulées « Art sur Papier ».
Voir http://www.exponaute.com/magazine/2018/02/02/la-fondation-custodia-devoile-ses-oeuvres-secretes-et-miniatures/
et
https://www.fondationcustodia.fr/Georges-Michel

Les médaillons sont des aquarelles peintes sur un support en ivoire, d’un diamètre de 4 à 5 cm, époustouflant! J’en livre une sélection en plus de celles présentées dans l’article dont le lien est ci-dessus.

Je vous livrerai la suite de notre séjour parisien dans mon prochain billet.
Sachez que vortex polaire dégage le ciel parisien, il fait froid mais ensoleillé et jeudi nous en profitons pour faire une ballade dans le parc du château de Versailles. Les statues aussi ont froid, elles sont emballées.

Rappelez-vous que mon intention avec la reprise de la publication de mes billets, était et est toujours, de montrer mes aquarelles.
Voici une série intitulée « tempêtes en mer ».

Cet article, publié dans Aquarelle, Art, Château, Exploration, Exposition, Flâneries, Musées, Paris, Peinture, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.