Arminius et Arnold

Caius Julius Arminius, est un chef de guerre de la tribu germanique des Chérusques qui combattit Jules César. C’est aussi une marque réputée d’armes à poing, enfin c’est le nom d’un marché couvert situé dans le quartier Moabit de Berlin, qui ne figure dans aucun guide, j’imagine par manque d’intérêt.
L’extérieur est en briques rouges décorées d’une frise jaune avec des figurines, des feuilles et des fleurs. L’intérieur est en démolition, le bruit des marteaux pics se combine harmonieusement au sifflement strident des disqueuses qui débitent des poutrelles métalliques. L’odeur de poussière et d’ozone est plus forte que la bonne senteur des petits pains frais que présente encore un courageux boulanger. Un boucher et quelques légumiers persistent à vendre leur marchandise. Nous connaissons des marchés plus attrayants mais nous sommes des optimiste et nous viendrons voir la rénovations lors de notre prochaine visite de la ville.

Ce matin à la sortie du train à la gare du Zoologischer Garden, nous avons poussé la porte de l’église moderne octogonale qui jouxte la Gedächtnis-Kirche. Son intérieur sobre et la lumière bleue des vingt mille blocs de verre des fenêtres lui confère la sérénité que l’on attend de ce lieu.
La Keizer-Wilhelm-Gedächtenis-Kirche est la ruine d’une église détruite en 1943 et dont le clocher fortement endommagé à été gardé comme mémorial. Selon les affiches, la ville cherche des fonds pour maintenir la ruine en bon état.

La Berlinische Galerie est un des seuls musées ouvert le lundi et aujourd’hui, c’est ‘Happy Monday’, le premier lundi du mois et le prix de l’entrée est fixé à 2€.
J’aime le grand volumes des salles d’exposition, j’aime l’art contemporain plus que l’art moderne et l’art moderne plus que tout le reste. Mais j’aime aussi les cartoons et le Berlinische consacre deux salles à des dessins de Karl Arnold, un cartooniste qui connu les deux guerres mondiales. Selon ses biographes, avant ’40 il critique le régime nazi et il ridiculise Hitler. Pendant la guerre, il reste en Allemagne et il produit des dessins animés pro-Hitler, allez savoir.
Il a dit un jour:
« Längere Zeit war ich in Berlin. Dort bin ich immer gern. Diese Stadt ist so lustig verrückt. »
(Karl Arnold 1923)

Sur ce point on est d’accord avec lui.

Cet article, publié dans Berlin, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.