La pluie et les graffitis

Ce matin à 09:00, Radio Berlin annonce que la probabilité de pluie pour les six heures qui suivent est de 95%. À 13:00 nous entendons la même annonce. Marleen part acheter des champignons à la supérette locale et elle en revient trempée.
Je profite des intempéries défavorables pour remplacer un des joints de la pompe électrique du WC qui suinte depuis quelques jours. J’y passe la matinée car comme souvent sur un bateau, cette pompe est miniaturisée et en plus conçue avec l’idée ou l’espoir qu’elle ne devra jamais être démontée. Deux heures plus tard, l’opération est terminée, le patient est encore en vie et il est guéri.

J’ai déjà eu l’occasion d’écrire que Berlin est le paradis des tagueurs. Il y a plein de théories qui expliquent le pourquoi de la chose, la frustration politique de la séparation des deux Allemagnes en est une qui me paraît plausible.

Il est clair que lorsque votre gentilhommière fait l’objet d’un malveillant manipulateur de bonbonne, vous sortez votre arquebuse pour l’envoyer repeindre la grille de Saint-Pierre.
N’empêche que comme ce n’est pas notre ville, ni notre façade, nous, on trouve ça beau et Marleen a une belle collection de photos dont je vous livre quelques exemples.

Cet article, publié dans Potsdam, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.