Les plaies du passé et le marathon de Berlin

Dans les rues de Berlin, les plaies du passé apparaissent aux endroits les plus inattendus.
Ainsi ce matin, par cette belle journée d’automne, nous découvrons dans la Sigismundstraße accolé à l’arrière de la Gemäldegalerie, une façade criblée de balles avec l’inscription ‘Wunden der Errinerung’.

Derrière le coin, dans la Stauffenbergstraße se trouve le ‘Stiftung Gedenkstätte Deutscher Wiederstand’. Cet association a comme but de commémorer et de garder en mémoire les mouvements, les associations et individus qui lutèrent contre la dictature nazi entre 1933 et 1945.
Contre un mur, dans la cour intérieure de ce grand immeuble gris, une discrète plaque rappelle que von Stauffenberg et ses amis furent exécutés après l’attentat raté contre Hitler en juillet 1944. La ‘Stiftung’ comporte un musée et organise régulièrement des conférences dédiées aux ‘Stille Helden’.

Nous dégustons un excellent goulasch à l’hôtel de ville et en route vers la station de métro de la Klosterstraße, nous devons baisser la tête pour ne pas buter contre deux casques militaires transformés en pot de fleurs qui pendouillent d’une façade.
La plaque en cuivre explique que c’est ici que se trouvait de 1923 à 1933 le ‘Anti-Kriegsmuseum’ fondé par l’écrivain Ernst Friedrich. Les nazis mirent fin à l’initiative et Friedrich fut arrêté. Il réussit à fuir et il poursuivit son initiative jusqu’à sa mort en 1967.
Le mouvement existe toujours sous le nom de ‘International Network of Museums for Peace’.

Notre promenade nous conduit de la Potsdamerplatz le long du Landwehrkanal à travers le quartier des ambassades vers la Siegesäule.
L’Egypte a ‘pharaonisé’ un ours de Berlin et les Émirats Arabes Unis ont construit un palais des milles et une nuits.
Le Mitte est en effervescence car dimanche a lieu le 37e marathon de Berlin. En dehors des zones vertes, la traversée du Großer Tiergarten est un parcours à obstacle entre les barrières de protection, les tentes, les véhicules de sécurité et les voitures de pompiers.

Il se passe plein de choses ce weekend. Plus près de nous, ce soir et samedi soir, la Wansée organise son festival aquatique annuel avec la participation de centaines de yachts, voiliers et anciens bateaux à vapeur, le tout se clôture par de un feu d’artifice.

Cet article, publié dans Berlin, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.