Keltzin et Brandenburg

C’est à Keltzin que le 25 avril 1945 l’armée soviétique boucla l’encerclement de Berlin.
Trois ans plus tard, le 24 juin 1948 commença la blocage de la ville qui dura jusqu’au 19 mai 1949.

Nous passons la nuit dans le port de plaisance du lieux et le lendemain nous descendons le Havel et deux heures de navigation plus tard, après avoir passé l’écluse du canal de la ville, nous nous amarrons au quai de la marina Slawendorf.
Les Slawen étaient une tribu qui vécut le long du Havel il y a un millier d’année. La ville a fait reconstruire un village ‘copie conforme’ pour le bonheur des touristes intéressés par la chose.

Nous prenons le tram 2 qui nous conduit au musée de l’industrie situé en périphérie le long du Silokanal.
L’unité industrielle fut crée en 1914; en partie détruite pendant la deuxième guerre mondiale, la production repris en 1950.
Douze fours Siemens-Martin y fonctionnèrent jusqu’en 1993. C’était la plus importante fonderie de la DDR qui les années 80 produisait annuellement 2,3 million de tonnes d’acier et occupait 10.000 personnes.

En pénétrant dans le musée on a l’impression que les activités se sont arrêtées hier. Nous revêtons un tablier bleu et un casque de protection, « sinon vous n’êtes pas assurés pendant la visite » nous précise le responsable de l’endroit.
Un court métrage vidéo montre l’usine en activité et ensuite on nous lâche dans ce qui reste des halls de production.

Dans les années 70 et 80, la DDR manquait de produits de première nécessité et le gouvernement obligea les industries à utiliser 5% de leur capacité de production pour fabriquer des objets de consommation courantes.
La fonderie fabriqua des meubles de jardins, des remorques pour voitures et des jouets en bois!

Le musée comprend aussi une salle dédiée à la firme Brennabor qui jusqu’à la crise des années trente produisit des voitures automobiles, des vélos, des motos et des landaus.
Le tracteur bleu ‘AKTIVIST’ est sorti des leurs ateliers.

Avant de rejoindre le Chat Lune nous dégustons des ‘tartes maisons’ dans le charmant café UNDINE, situé dans les locaux de la bibliothèque, à côté de l’hôtel de ville.

20110504-100301.jpg20110504-100341.jpg20110504-101017.jpg20110504-101301.jpg20110504-101343.jpg20110504-101447.jpg20110504-101533.jpg20110504-101649.jpg20110504-101708.jpg20110504-101812.jpg20110504-102002.jpg20110504-102045.jpg20110504-102128.jpg

20110508-104230.jpg

20110508-104941.jpg

20110508-105245.jpg

20110508-105450.jpg

Cet article, publié dans Berlin, Exposition, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.