Technique d’exploration et Neustadt-Glewe

Cela va faire six ans que nous parcourons les fleuves, les canaux et les rivières d’Europe à bord du Chat Lune, à raison de 4 à 5 mois par an.
Il ne se passe pas un jour sans que nous ne découvrions quelque chose d’insolite, un oiseau inconnu, une anecdote amusante, une église oubliée ou un château restauré.
Notre technique consiste à adresser la parole aux gens que l’on croise, à la caissière du supermarché, aux autres navigateurs, aux éclusiers, aux guides des musées ou même aux passants dans les rues.
Nous parlons tous les deux couramment l’allemand, nous ne sommes pas pressés et nous nous intéressons sincèrement aux commentaires de nos interlocuteurs.
Généralement nous entamons la conversation en nous ouvrant et en expliquant d’ou nous venons, où nous allons et comment nous voyageons. Le reste suit et moyennant quelques remarques ciblées nous découvrons de cette manière mille choses intéressantes et souvent insolites.

En plus de cela il y a évidemment les multiples brochures que l’on trouve dans les lobbies des hôtels, dans les bureaux des capitaineries et dans les syndicats d’initiatives. Nous avons aussi des guides et des cartes de navigation et puis l’incontournable Internet.

Depuis que l’engin a fait son apparition sur le marché américain, j’en ai fait l’acquisition et nous sommes ravis par la diversité des application de l’iPad.
L’accès à Internet pour les recherches multiples, le mail pour la communication avec la famille, les amis et les banques, l’écriture et la gestion de mon blog, le petit Robert, la décharge et l’édition des photos, l’agenda, le carnet d’adresse et un remarquable programme de navigation ‘Navionics Marine’. Ce programme montre en temps réel, avec l’indication de la vitesse et le cap suivi, la position du bateau sur une carte marine sur laquelle Google Earth intègre la vue aérienne de l’endroit traversé. Le programme permet une préparation avec des ‘waypoints’ et la route est tracée au fil de l’avancement, génial!

L’iPad est le couteau Suisse de la navigation de plaisance, non seulement il est multifonctionnel mais il est petit, léger et maniable, il est facile d’utilisation et permet de la ‘multitasking’. De la taille d’une feuille A4, il dispose d’une autonomie de 10 heures d’utilisation.
Fin de la pub gratuite pour Steve Jobs.

Il fait pluvieux depuis hier et nous avons décidé de rester à Neustadt-Glewe. Selon le guide, c’est une des plus belles villes médiévale de Mecklenburg.
Nous mettons en profit l’arrêt pour utiliser la machine à laver et le séchoir de la capitainerie et pour acheter quelques fruits et légumes frais.

Le port est situé en contrebas d’un imposant château-fort joliment restauré. Nous découvrons que la salle des fêtes au rez-de chaussée était au 15e siècle équipé d’un système de chauffage au sol par air pulsé. Je n’avais jamais vu cela dans un château médiéval et je pensais que l’invention avait disparu au 5e siècle à la chute de l’empire Romain.
Sur le rebord d’une fenêtre de la tour, un oisillon nous observe d’un oeil inquiet.

20110517-024644.jpg

20110517-025408.jpg

20110517-025532.jpg

20110517-025638.jpg

20110517-025842.jpg

20110517-092725.jpg

20110517-093054.jpg

Cet article, publié dans Exploration, Musées, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.