Malchow

En son temps sur mon voilier, avec un bon 4 au trois quart arrière, j’aurai grée un gennaker et on aurait filé 8 noeuds facile au plané.
Avec le Chat Lune, on avance en crabe en roulant gentiment dans la houle et avec le moteur à 2000 rpm, on file un bon 10 km/h.
Nous traversons le lac de Plau pour atteindre le port de la ville de Malchow une heure et demi plus tard.
Il vient d’être construit et il est amusant de constater que sur la photo de Google on voit au même endroit un parking rempli de voitures.

Du Chat Lune nous voyons à notre gauche le pont tournant et en face, le monastère que nous allons visiter demain.

Avant de partir ce matin nous avons gravi la tour de l’ancien fort de Plau. Au centre du niveau zéro de l’escalier un orifice d’un mètre de diamètre donne accès à une cave-prison de 11m de profondeur. Le guide nous explique que les prisonniers y étaient descendus à l’aide d’une corde et que le but n’était pas de les tuer mais d’en faire de l’argent en exigeant une rançon. Ce n’était pas le confort, mais ils étaient nourris, la température était constante, été comme hiver 12°C et le seau hygiénique était vidé une fois par jour.

À l’instar de Plau, nous avons droit à l’explication de l’horloge de la tour, mais c’est le guide qui remonte les poids.

Au bas de la fortification, le musée de la ville retrace comme de coutume dans ce genre de musée, l’histoire de la ville au travers de ses anciens corps de métiers et de ses industries qui toutes ont fermé leurs portes il y a vingt ans, lors de la chute du mur.

La plus importante était l’élevage de visons et de renards, mon âme de citadin a une pensée émue pour ces petites bêtes.
Nous y retrouvons la même étrange mais astucieuse machine, déjà vue dans la tour-musée de Lübz, utilisée par les cordonniers pour sertir les semelles des bottes avec des clous en bois.
Le principe est simple, une aiguille perce un trou dans la semelle et en deuxième mouvement, une tige découpe un clou et l’enfonce, à partir d’une languette de bois qui est présentée en continu, la photo ci-jointe est plus claire que mon explication.

Selon les guides et les locaux, l’attraction principale à Malchow est l’ancien pont tournant qualifié d’historique.
À part le fait qu’il constitue la barrière au seul accès entre les plans d’eaux de l’est de l’ouest de la région et qu’il n’est opéré qu’une fois par heure, je ne suis pas particulièrement impressionné.

20110527-092711.jpg

20110527-092830.jpg

20110527-093032.jpg

20110527-093212.jpg

20110527-094522.jpg

20110527-094832.jpg

20110527-095239.jpg

20110527-095859.jpg

20110527-095942.jpg

Cet article, publié dans Exploration, Exposition, Musées, Navigation, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.