Digression

L’idée du présent blog m’est venue en lisant les récits de voyage écrits par des amateurs de navigation fluviale dans la revue française ‘Fluvial’ et dans la revue ‘Pleasure’ éditée par Linssen.
Nos collègues navigateurs mettent en premier lieu l’accent sur le bateau, les rivières, les écluses, les caractéristiques des étapes et les contingences de la navigation en général. En deuxième lieu, ils parlent des restaurants et du bon vin qu’on a bu et en troisième lieu ils racontent les villages, les églises et les châteaux.

Je tente l’expérience.
Le 4 mai dernier, par un beau soleil de printemps, nous lâchons les amarres du Chat Lune et je tourne la barre plein sud sur la Templinersee, direction Werder.
Le Havel est une des deux rivières qui traverse Berlin pour ensuite se jeter dans l’Elbe à Havelberg.
Je dis ‘le’ Havel car ça sonne mieux que ‘la’ Havel mais en réalité je n’en sais rien.
Le genre des fleuves et des rivières m’a toujours intrigué.
J’ai pensé un instant que les fleuves étaient du genre féminin mais ‘le’ Rhône me contredit. Même chose pour les rivières, ‘la’ Marne se jette dans ‘la’ Seine’ mais ‘le’ Cher est un confluant de ‘la’ Loire; mais je digresse.

Passé Berlin, le Havel est une succession de lacs, de marais et de rivières, le tout est bien balisé et la navigation est aisée d’autant qu’il n’y a pratiquement pas d’écluses.
Pour ceux qui ne l’avait pas encore remarqué, et je ne leur en fait pas grief car il m’a fallu y naviguer pour m’en rendre compte, Berlin est entouré de lacs et les Berlinois en prennent un grand plaisir. Les fortunés construisent des villas le long de la Wannsee, les sportifs louent des canoës et les amateurs de plages se vautrent dans les paniers-chaises en osiers qui les protègent du vent et du soleil.
Mais je digresse.

De Potsdam à Havelberg, nous faisons escale à Ketzin, à Brandenburg et Rathenau, comme je l’ai raconté dans mes blog de mai.

Pour nous qui venons de Berlin, l’écluse de Havelberg est la porte de l’Elbe.
Je m’annonce toujours par VHF aux opérateurs des ouvrages d’art. C’est une forme de politesse qui témoigne d’un certain professionnalisme et on est informé sur la procédure à suivre et sur les éventuels temps d’attente à envisager.
L’expérience nous a montré qu’en prime il arrive souvent que les éclusiers nous font la grâce d’une bassinée sans attendre l’arrivée aléatoire d’un quelconque commerce.
En Allemagne, les montants vont ‘zur Berg’ (vers la montagne) et les avalants ‘zu Tal’ (vers la vallée). On dit par exemple: ‘Schleuse Havelberg für Motoryacht Chat Lune, Guten Morgen. Wir sind zu Tal, ein Kilometer entfernt von Ihre Schleuse, und wir möchten auf die Elbe’
La réponse est: ‘Sportboot Chat Lune, legen sie an an die Wartestelle, die Schleuse wird vorbetreitet, warten sie auf das grüne Licht, Ende.’

Sur les petites rivières et sur les petits canaux, la VHF est parfois remplacée par le GSM et il arrive que la communication sans fil soit inexistante. Alors, on vit de l’espoir que les opérateurs soient en place et attentifs.
Il y a cinq ans, sur l’Yonne, j’ai du m’amarrer pour aller réveiller l’éclusier qui en début d’après-midi, endormi à son poste, cuvait le rouge qui avait accompagné son pain saucisson.
C’était par une belle et chaude journée d’été et en France, les écluses, à l’exception de celles de la Seine, ferment de midi à 13:00, le temps d’un casse croûte.
Mais je digresse.

20110715-055836.jpg

20110715-061518.jpg

20110715-061748.jpg

20110715-061914.jpg

20110715-062746.jpg

20110715-062933.jpg

20110715-063158.jpg

20110715-063556.jpg

20110715-063701.jpg

20110715-114836.jpg

Cet article, publié dans Linssen Dutch Sturdy 320, Navigation, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.