Berlin [4] Le mur vu de l’Est

Dimanche, le 6 juin 1965, à 05:35 du matin, le chef de poste Wilfried Sch. commande à son subordonné Manfred A. de le suivre jusqu’à la tour de contrôle de la Alexandrinenplatz pour y prendre un petit déjeuner.
Arrivés sur place, Wilfried Sch. échange son fusil léger contre la Kalachnikow de A., il laisse ce dernier à son repas et il quitte le poste pour se rendre à la porte de sécurité du mur situé le long de la Alexandrinenstrasse. Il ouvre cette porte avec la clé qu’il a au passage subtilisé dans l’armoire au bas de la tour, franchit la zone de contrôle et passe à l’Ouest.
Ainsi cet officier, intelligent et discret devint un lâche traitre à la DDR qu’il abandonne pour passer à l’Ouest avec un fusil-mitrailleur et 70 cartouches.

Ce texte, avec le plan des lieux et des faits à l’appui, est un des rapports qu’on peut lire dans le livre dans lequel les gardes-frontière consignaient les tentatives de fuite vers l’Ouest, réussies ou ratées.

Nous parcourons ce matin l’exposition intitulée ‘Aus anderen Sicht – Die frühe Berliner Mauer’.
L’auteur Annett Grösschner et le photographe Arwed Messmer découvrirent vers le milieu des années 90, dans les archives secrètes de la DDR, une caisse avec des rouleaux de film ultra-secrets que les soldats frontaliers avaient pris du mur en 1964 et en 1965.
Les obstacles ont été photographiés sur plus de 40 km. Les archives comportent également des témoignages de fuites et de tentatives de fuite, des portrait de soldats qui se sont distingués en empêchant des échappées et des rapports comme celui décrit ci-avant.

Arwed Messmer a digitalisé les photos et les a reproduit sous forme de panoramiques.
Annett Grösschner a extrait des rapports les commentaires élogieux et les commentaires punitifs adressés aux soldats ainsi qu’un grand nombre de propos lancées par des habitants de l’Ouest à leurs compatriotes de l’autre côté du mur.

Tout cela fait une succession continue de 250 m de photos prises à l’Est avec vue sur l’Ouest, où le visiteur peut suivre, le plan de la ville en main, les endroits photographiés. Sous chaque photo on peut lire une phrase lancée par un passant, une jeune en colère ou un militaire Américain goguenard.

Un mur complet est dédie aux éloges et à la discipline et dans une salle séparée, le visiteur est invité à s’assoir à une table pour feuilleter à sa convenance les rapports des tentatives d’évasion.

Propos lancés:
« Venez chez nous, nous avons de belles femmes pour vous. »
« Fait-il aussi froid chez vous que chez nous? »
« Olé les gardes-frontière, sales nazis, anti-socialistes! »
« Heil Hitler camarades, on est mieux ici »

Éloges:
– À l’aide se son chien Cella, il a pu empêcher une évasion.
– Il a déployé un effort particulier lors de la construction d’une tour de contrôle.
– Son armoire est toujours très bien en ordre.
– Il exécute toujours exemplairement les ordres.

Discipline et punitions:
– Il fut trouvé endormi à son poste de veille.
– Il a mal tiré, à dessein.
– Au lieu d’exiger le mot de passe, il a dit: ‘Alors l’ami, où vas-tu de ce pas?
– Il a fait un dessin dans la neige avec ses pieds.
– Il s’est suicidé.

Les salles d’expositions sont dépouillées et les photos sont exposées sur des panneaux en gyproc gris, elles sont en noir et blanc, l’atmosphère est triste et pesante.
Les commentaires, même humoristiques nous laissent un arrière goût amère dans la bouche.

20110815-075548.jpg20110815-075617.jpg20110815-075856.jpg20110815-080019.jpg20110815-080407.jpg20110815-080534.jpg20110815-080729.jpg20110815-081033.jpg20110815-081210.jpg20110815-081418.jpg20110815-081520.jpg20110815-081845.jpg20110815-082116.jpg20110815-082236.jpg20110815-082427.jpg20110815-082529.jpg20110815-082748.jpg20110815-082814.jpg20110815-083057.jpg20110815-083253.jpg20110815-083319.jpg20110815-083423.jpg

Cet article, publié dans Berlin, Exploration, Exposition, Musées, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.