Beaufort 4, l’Art Contemporain et la Dame en Rouge, chapitre 3

Dimanche matin, toujours sous le soleil qui joue cache-cache avec des nuages, nous garons la voiture à deux pas de la gare de tram art-nouveau de Coq-sur-Mer.

Notre guide nous propose un itinéraire sinueux entre les villas blanches construites au début du siècle dernier.

Dans la catégorie des informations qui ne servent à rien, sachez qu’en 1933, Albert Einstein a séjourné pendant six mois à l’Hotel Belle Vue.

L’avenue Rembrandt se distingue par une série de 9 villas construites dans les années vingt par l’architecte Gantois Valentin Voerwijck. Elles ont toutes la particularité d’avoir une  toiture basse, une monumentale cheminée et une clôture en bois, leur nom est illustré en façade par un imposant médaillon.

Sur la digue, Jeppe Hein a installé une série de bancs publics dont la forme fait sourire.

Plus à l’est, dans les dunes de Wenduine, Marco Casagrande a construit avec des branches tressées, un tunnel d’une cinquantaine de mètres.

L’oeuvre est réalisée avec des branches tressées, cela me fait penser à une cathédrale écologique construite par des adultes nostalgiques de leur jeunesse. L’effet est surprenant, vu de l’intérieur, la lumière et le jeu changeant du soleil et des nuages qui pénètre par des interstices entre les branches est féerique.

Nous en faisons trois fois le tour, par l’extérieur et par l’intérieur, 3 étoiles dans le guide.

Les sculpteurs ont découvert l’acier Corten et plus près de la ville, sur la rotonde, en vue du ‘Spioenkop’, Bernar Venet expose une succession de varangues. On imagine la coque en construction d’un bateau de pêche ou comme dirait mon petit-fils, d’un bateau de pirates.

Les photos prises et la sculpture admirée, nous rentrons à Ostende. La semaine prochaine nous aborderons Beaufort 4 à partir de La Panne.

Cet article a été publié dans Exploration, Exposition, Oostende. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Beaufort 4, l’Art Contemporain et la Dame en Rouge, chapitre 3

  1. Nous avons l’impression que vos promenades se font en fonction de l’art contemporaine !
    Bon week-end

    • duquelu dit :

      Eh oui, on aime ça et ce n’est pas fini, la samine prochaine nous allons ‘faire’ les communes de l’ouest de la côte, La Panne et Oostduinkerke.
      Bon weekend à vous itou, votez pour le bon!
      @+M

      • duquelu dit :

        Je vous vois venir, vous voulez connaître mes opinions politiques, étrangères dans mon cas, les voila.
        J’estime qu’Il faut juger les hommes politiques sur ce qu’ils accomplissent, et dans le cas des nouveaux venus, sur ce qu’ils sont capable de faire bouger – plus difficile à évaluer – pas sur leurs promesses, ni sur leurs frasques privées, ni sur la sympathie ou non que vous avez pour eux.
        Très sommairement, Sarko a relativement bien géré votre pays au travers de la crise économique et il l’a aussi bien positionné sur le plan extérieur.
        Hollande fait plein de promesses dangereuses qui ne pourra pas tenir économiquement.
        Comme le disait Clinton: ‘It’s the economy, stupid!’
        Mais ne voit-on pas souvent les hommes de droite prendre des mesures de gauche et l’inverse?
        À vous maintenant de remplir la case qui vous semble être celle qui va assurer à vos concitoyens et à vous-même, l’avenir que vous souhaitez.
        Bonne chance,
        @+M

      • Merci pour votre prise de position bien argumentée – et bon week-end

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.