De Potsdam à Neuruppin

Il est huit heures du matin et les portes de l’écluse d’Altfriesack s’ouvrent mais les feux de signalisation restent rouges.
Les portes se referment et à la jumelle je vois l’éclusière s’agiter et laisser entrer un avalant dans le bassin supérieur. La bassinée se fait et l’éclusière met ses mains en porte-voix et nous crie ‘vous n’avez pas vu les feux verts?’ ‘ils étaient rouges’ lui dis-je, ‘non verts’ réplique-t-elle. J’arrête la discussion car c’est un fait bien établi qu’il est stérile d’essayer d’avoir raison avec un employé de n’importe quelle administration qui se croit dans son bon droit.
Nous pénétrons dans le bassin et faisons gentiment la paix avec la dame qui nous raconte qu’ici, c’est-à dire dans la région de Neuruppin où nous nous trouvons, il n’y a pas de travail et que son fils mécanicien et son mari chauffagiste travaillent en Hollande pendant qu’elle ouvre et ferme les portes de son écluse.
Pas désagréable comme métier dit-elle, car pendant la journée on a la paix, évidemment, j’habite à 40 km et je rentre tard le soir, et pendant mon absence à la maison il ne se passe rien.
En partant, nous lui faisons remarquer que le Chat Lune bat le pavillon Français, pas Hollandais, les couleurs sont dans l’autre sens.

Dimanche matin nous avons fait une lessive au Waschbar à Potsdam. C’est une snackbar qui offre en plus la possibilité de faire une lessive. Une dizaine de machines font face à la salle de restauration, M. s’affaire à rafraîchir notre linge pendant que je pianote mon iPad en sirotant un cappuccino.

L’après-midi nous embrassons Hannelore, serrons la pince à Baldur et lâchons les amarres du Chat Lune, nous partons vers Spandau.
En 2011 nous avons fait halte à la citadelle et j’ai consacré un ou deux billets à sa description.

Lundi matin nous continuons notre route vers le nord, laissons Oranienburg à droite et nous nous engageons dans le Ruppiner Kanal. L’écluse de Tiergarten fait une pose entre 12:00 et 14:00, on se croît sur l’Yonne.
Trois petits bateau remplis de gros Allemands nous ont rejoint, ils vont également à Neuruppin.

Nous sommes tombés amoureux de cette petite ville l’année dernière et nous voulons la revoir avant de redescendre vers la France. Situé à 40 km à l’ouest d’Oranienburg, on y accède par une succession de canaux et de lacs qui traversent une réserve naturelle datant de 1924, ‘Pur Natur’ comme on dit ici.

Neuruppin est la ville natale de Theodor Fontane, c’est un peu le bout du monde et heureusement pour nous, peu nombreux sont les plaisanciers qui s’engagent dans ce cul de sac de fluvial.

Sortis de l’écluse de Altfriesack, nous remontons la Neuruppiner See et nous nous amarrons au quai en béton qui nous avait offert son hospitalité l’année dernière.
Un portillon métallique le sépare de la terre ferme, l’année dernière il suffisait d’appuyer sur un bouton pour déverrouiller la porte, aujourd’hui nada.
Quatre coups de fil plus tard, je parle à Herr Glase qui gentiment m’explique qu’il est à Berlin, qu’il est sur le point d’entrer dans une réunion importante mais qu’il va nous apporter une clé cet après-midi, dès son retour à Neuruppin.

Le soleil est revenu sur le lac, j’écris ce billet et M. continue la lecture de Effi Briest, le roman le plus célèbre de Theodor Fontane.

Si vous êtes de nature impatients ou si vous êtes pressés, la navigation fluviale n’est pas faite pour vous.

20120515-133119.jpg20120515-133430.jpg20120515-133829.jpg20120515-134031.jpg20120515-134345.jpg20120515-134637.jpg20120515-134733.jpg20120515-135004.jpg20120515-135100.jpg20120515-135344.jpg20120515-135528.jpg20120515-135611.jpg20120515-135640.jpg

20120515-140035.jpg

20120515-140119.jpg

20120515-140208.jpg

20120515-140243.jpg

20120515-140353.jpg

Cet article, publié dans Navigation, Potsdam, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour De Potsdam à Neuruppin

  1. Ah, un bateau avec des gros allemands…
    Effie Briest, c’est un peu la « Madame Bovary » allemande !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.