Biesbosch, Oudenbosch, la Basilique de St. Agathe et Barbara, fin de l’épisode

Le voyageur curieux ne doit jamais aller très loin pour découvrir des choses insolites.

Ainsi à Oudenbosch, un village situé le long de la rivière Mark, sous l’impulsion de l’abbé Willem Hellemons fut érigé entre 1865 à 1892, une église copiée sur la Basilique Saint-Pierre à Rome. L’architecte P.Cuijpers dessina le projet qui fut exécuté à une échelle de 1/2,5 plus réduite que l’original. La façade est une réplique de l’église St.-Jean de Latran, également située à Rome.

L’église est dédiée à Sainte Barbara et à Sainte Agathe et le pape Pie X lui octroya en 1912 le qualificatif de Basilique Mineure ce qui lui permet d’arborer les deux clés en croix, le symbole de Saint-Pierre.

Elle se dégrade au fil du temps mais une trentaine d’années de travaux de restauration lui rend, à la fin des années quatre-vingt, sa splendeur originale. Aujourd’hui les touristes qui viennent admirer les peintures murales et les dorures du Vatican des Pays-Bas contribuent à secouer de sa torpeur la petite ville Brabançonne.

À notre manie de visiter toutes les églises que nous rencontrons sur notre passage, s’ajoute notre obsession à grimper les tours, indifférents aux nombre d’échelons à gravir pour arriver au sommet. Les 140 marches de la basilique, une paille, nous mènent à un balcon qui ceinture le bas de la coupole d’où nous pouvons observer l’intérieur de ce surprenant lieu saint.

Pour ceux qui s’intéressent à la navigation, le trajet que nous empruntons ensuite franchit les eaux houleuses du Amer au sud du Biesbosch après avoir suivi le parc National à l’est par le Steurgat. Le Amertak et le Wilhelminakanaal nous mènent sur la rivière Mark qui traverse la province d’est en ouest au sud de l’Amer et au nord de Breda. C’est sur cette rivière, à 15 km du Volkerak que se trouve Oudenbosch.

Nous passons la nuit dans le vieux port, le lendemain nous descendons le Volkerak, les Kramersluizen, le Keeten, l’Oosterschelde et notre halte est la marina moderne de Wemeldinge.

Il nous faut attendre 13:00 pour avoir les courants portants sur la Westerschelde à Hansweert, d’où le Chat Lune file à 17 km/h vers Terneuzen. Passé la Oostersluis, nous atteignons Sas-lez-Gand en fin de journée.

Enfin, mercredi midi nous nous amarrons le bateau dans le port de plaisance Gent-Leie, un des trois club nautiques situé au confluant de la Lys et du ‘Ringvaart’ le Canal Circulaire de la ville.

Nous repartons vers Paris dans une dizaine de jours.

Cet article, publié dans église, Exploration, Linssen Dutch Sturdy 320, Navigation, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.