De Vitry-le-François à Bar-le-Duc en passant par Pargny-sur-Saulx

Il y a trente ans, le mardi 21 juin 1983, nous avons acheté chez Bogerd-Martin, Oude Leewenrui à Anvers, un chauffage au kérosène de la marque Wallas pour notre voilier, un Dufour 31.
J’interroge le vendeur sur la solidité de l’engin et il me rétorque avec son accent Anversois et un fin sourire aux lèvres, « mijnheer, alles valt in panne » (monsieur, tout tombe en panne).
Notre expérience en mer et en fluvial nous à appris que le vendeur de Bogerd-Martin avait raison, sur un bateau, un jour ou l’autre, tout est susceptible de tomber en panne.
Comme Murphy n’est jamais très loin, cela se passe généralement au mauvais endroit et au mauvais moment.

Il y a 4 ans, en juin 2009, la pompe à eau de refroidissement de notre moteur se mît à fuir et je la fit réparer chez Blanquart à Saint-Jean-de-Losne. Le technicien effectua une réparation de fortune, il aurait du remplacer l’axe de la pompe, mais la pièce n’était pas disponible et il mît donc un joint d’étanchéité plus gros que normalement prévu en insistant que cela ne tiendrait qu’un certain temps; ça a tenu jusque hier.

Nous sommes arrivés en milieu d’après-midi à Bar-le-Duc. Nos voisin Hollandais avec lesquels nous avons fait la route depuis Pargny-sur-Saulx, nous recommandent le mécanicien local qui les a dépanné il y a deux ans.
Je lui téléphone, il peut nous aider mais ne sera disponible qu’à partir de la semaine prochaine.
Nous décidons de poursuivre notre chemin en espérant que la pompe tienne jusque Toul, quatre jours de navigation, 83 km, 62 écluses et le souterrain de Mauvages avec son toueur plus loin.
Je viderai l’eau qui s’accumule dans la cale tous les soir et nous tiendrons à l’oeil le refroidissement du moteur.

Nous avons quitté Vitry-le-François il y a trois jours et avant Bar, nous avons fait halte à Pargny-sur-Saulx, un petit village avec un port de plaisance bien aménagé et des commerçants qui soignent les plaisanciers.
Ainsi, monsieur Guilmain, le garagiste local, téléphone 03 26 73 10 57, vient à la demande fournir du combustible à même le port.
Ce service est appréciable car en France il y a très peu de possibilités de s’approvisionner en gasoil blanc le long des cours d’eau.

Il fait chaud et ensoleillé à Pargny, assis à l’ombre des tilleuls sur un des bancs installés dans l’herbe tout au long du quai en briques rouges, nous observons qu’au pied de la colline au bas du village, une équipe de travailleurs en salopette et cagoules blanches s’affairent dans une tranchée bordée d’un haut talus en béton gris.
Internet donne la réponse.

Entre 1932 et 1967 l’entreprise Orflam-Plast fabriquait à Pargny des pierres à briquet. Le processus de fabrication nécessitait l’usage de sel de Thorium, une matière radioactive.
En 1997 la société est liquidée et la commune se retrouve avec un site pollué, sans propriétaire et sans responsable.
Quinze ans plus tard l’État intervient, l’opération de nettoyage coûte 7 millions d’euros et va durer deux ans.
L’homme est un animal qui salit son propre nid.

Un peu plus radioactifs que la veille, nous quittons Pargny jeudi matin à 08:45 et 26 km et 24 écluses plus loin, nous amarrons le Chat Lune au quai de la halte fluviale de Bar-le-Duc.
Nous avons fait la route avec Will et Marjan qui parcourent les fleuves de France avec le Geertruida, une vedette Hollandaise.
Très sympathiques, ils connaissent mieux que nous les voies navigables de France pour les avoir parcourues à de nombreuses reprises depuis quelques années.
Marjan est une artiste graphique qui depuis 2003 travaille le verre. Son oeuvre témoigne de son amour pour la navigation, mais on y trouve également de l’archéologie industrielle, des bourgs, des châteaux voir un moteur diesel.
Sa bonne humeur et son énergie se traduisent dans son travail, nous sommes heureux d’avoir fait sa connaissance et celle de son compagnon Will.
Pour plus de détails voir son site: http://www.marjansmit.nl

20130622-200926.jpg

20130622-200955.jpg

20130622-201013.jpg

20130622-201029.jpg

20130622-201043.jpg

20130622-201109.jpg

20130622-201130.jpg

20130622-201201.jpg

20130622-201258.jpg

20130622-201323.jpg

20130622-201357.jpg

20130622-201424.jpg

20130622-201527.jpg

20130622-201609.jpg

20130622-201617.jpg

20130622-201639.jpg

20130622-201714.jpg

Cet article, publié dans Linssen Dutch Sturdy 320, Navigation, Réflexion, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour De Vitry-le-François à Bar-le-Duc en passant par Pargny-sur-Saulx

  1. guerin dit :

    Maire de Pargny sur Saulx, j’ai lu avec intérêt votre commentaire.
    Bon voyage!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.