De Charleville-Mézières à Mouzon

Au PK 116,5 après le pont, dans la déviation entre l’écluse de Remilly et le PK 118, cinq techniciens des Voies Navigables de France s’affairent. Un sur chaque bord en veille, deux dans une petite barquette à moteur et le chef, un ingénieur géomètre, un mètre de pliable et un plan en main, donne des instructions.
Je passe à petite vitesse et M. lance au veilleur rive droite: »Alors, les grands travaux? », « Non, répond-t-il, on mesure la profondeur ». Je jette un coup d’œil à mon sondeur et je lui répond: « 1,20m sous la quille, ça vous fait 2,30m d’eau, vous pouvez rentrer chez vous », hilarité!

Un peu avant l’écluse 37 de Sedan on peut lire rive gauche, sur un panneau de 2m sur 1m, ‘Halte Fluviale Municipale à 800 m’, le texte est répété en anglais et allemand. Passé l’écluse, sur la même rive, un panneau analogue annonce la halte à 500m.
En réalité, il n’y a plus de halte fluviale à Sedan depuis l’année dernière. Je me suis laissé dire que le propriétaire du camping qui gérait l’infrastructure en avait eu marre de voir ses pontons se briser à chaque crue de la Meuse et qu’à la dernière occasion il les avait sortis et entreposés sur la berge, sans plus avoir l’intention de jamais les remettre à l’eau.
Voilà une ville qui nous néglige, pourtant on aimerait bien visiter la forteresse.

Les transports en communs ne font pas mieux, de Mouzon à Sedan, il y a 3 bus par jour et le premier est à 07:00 du matin, pas de transport le dimanche.

Nous avons quitté le bassin presque vide de Charleville ce matin à 08:50, 45km et 7 écluses plus tard nous frappons les amarres au quai du port de plaisance de Mouzon, il est 15:00.
Il est situé en partie dans l’embranchement qui part vers le barrage, le courant est très fort, j’y pénètre en marche arrière, j’enclenche le propulseur d’étrave et je donne un grand coup de queue pour redresser le bateau, le skipper Allemand de l’Arnoldina de Wessem nous aide à la manoeuvre, tout ce passe bien.

Le temps d’une sieste et nous dégustons un savoureux moelleux aux pommes acheté la veille à la boulangerie du Mont Olympe dans la rue du Moulin à Charleville, retenez l’adresse, le pain aussi est excellent.

Depuis ce matin, le soleil brille de tous ses éclats, de temps à autre un cumulus le voile, mais c’est temporaire, quelle belle navigation, la Meuse continue à nous enchanter.

L’année dernière nous avons descendu la Meuse de Toul au canal des Ardennes. Bert, un Hollandais sur son Allegro, qui connaît bien la rivière pour l’avoir parcourue maintes fois, l’appelait la route de la ‘flotte grisonnante’, rapport à l’âge des plaisanciers qui l’empruntent.
Bert a parcouru toutes les rivières de France et il commentait que la vallée de la Meuse était plus belle que le canal du midi.

Demain nous allons voir le musée du feutre, l’entrée sera gratuite car c’est la nuit des musées, il n’y a pas de petits profits.

Pour la petite histoire, le syndicat d’initiative de Mouzon s’appelle le bureau du tourisme.

20140516-203637.jpg

20140516-203647.jpg

20140516-203655.jpg

20140516-203715.jpg

20140516-203730.jpg

20140516-203749.jpg

20140516-203804.jpg

20140516-203816.jpg

20140516-203834.jpg

20140516-203846.jpg

20140516-203900.jpg

20140516-203911.jpg

20140516-203924.jpg

20140516-203937.jpg

20140516-203952.jpg

Cet article, publié dans Linssen Dutch Sturdy 320, Navigation, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour De Charleville-Mézières à Mouzon

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.