De Corre à Ray-sur-Saône et le piano miniature

Avant toutes choses, je me doit de préciser que le syndicat d’initiative de Bains-les-Bains s’appelle ‘Espace Arteria’. J’ai oublié de mentionner cette information importante dans mon précédent billet.

À la brocante de Corre, je n’ai pas acheté le régulateur de pression de James Watt chez Michel mais M. a trouvé pour notre petite fille, une livre intitulé, ‘Le petit chaperon noir’ dans le quel cette affreuse fait peur au loup. Nous avons aussi plié devant les pièces d’ameublement de maison de poupée au prix de 2€ pour l’ensemble, le vaisselier, la pendule, la chaise et le piano.
Ai-je déjà signalé que tout bateau, et le Chat Lune ne fait pas exception, possède d’innombrables endroits de rangement, appelé des coffres et que les objets mentionnés vont y trouver leur place jusqu’à la fin de la saison.

Sur la petite Saône, grâce au courant portant de 1 à 2 km/h et au fait que les écluses sont espacées de 5 à 10 kilomètres, nous avançons deux fois plus vite que sur la canal des Vosges.
Il est dix heures du matin lorsque nous quittons Corre, heureux de nos nouvelles acquisitions et à treize heures, 22 kilomètres et 4 écluses plus tard, nous frappons nos amarres à un ponton du port de Fouchécourt.

À peine amarrés, une tartine du lunch en main, on est surpris par un léger toc-toc sur le carreau latéral. L’homme est maigre, vêtu d’un polo Ralf Lauren rose, un short blanc et un tablier de cuisinier qui lui descend sur les chevilles. Il doit avoir la soixantaine, ses cheveux gris lui tombent sur les épaules, il porte une barbe de trois jours et les montures de ses lunettes sont en corne jaune. « Je suis le capitaine du port, vous rester la nuit? »
J’acquiesce et lui promet de venir le voir après notre repas, ce que je fais.
Il s’avère qu’il est seul à bord ici, propriétaire, cuisinier, barman, serveur, capitaine du port, il tond les pelouses et il entretient les locaux sanitaires.
Je lui règle les 12€ pour le séjour, tout compris, eau électricité et wifi, « je n’ai pas envie de jouer le policier pour voir qui a pris de l’eau et qui a branché le courant, ou non ». Il souligne ensuite avec vigueur que les déchets doivent être triés, le verre, le papier, les déchets végétaux et le reste et il me refile un sac poubelle en plastique transparent, « pour que je puisse voir le contenu » précise-t-il. L’homme orchestre est aimable et efficace, son restaurant tourne bien, 27 couverts le soir.

La brochure du Tourisme Fluvial Franche Comté que j’ai trouvé à la capitainerie de Corre indique que le village compte 118 habitants. Nous en faisons le tour, c’est un beau petit village, les maisons en pierre sont bien entretenues. Lors de notre promenade, nous ne rencontrons qu’un seul chat dont les oreilles aplaties semblent nous inciter à respecter le silence des lieux.
L’église nous surprend par son retable et ses statues en bois sculpté doré.
Le linteau en pierre d’une porte au fond d’un passage vers une grange comporte les armoiries du chevalier de Fouchécourt.
Claude François Salivet, né à Vesoul, achète en 1681 le domaine rural de Fouchécourt, il devient le seigneur du lieu et restaure le château. Depuis lors, ses descendants se font appeler de Salivet de Fouchécourt. Aujourd’hui il ne reste du château que le portail en pierre avec les armoiries.

Demain Ray-sur-Saône.

20140603-125700-46620452.jpg

20140603-125700-46620648.jpg

20140603-125751-46671060.jpg

20140603-125750-46670355.jpg

20140603-125847-46727560.jpg

20140603-125847-46727786.jpg

20140603-125922-46762777.jpg

20140603-125922-46762071.jpg

20140603-130029-46829228.jpg

20140603-130028-46828526.jpg

20140603-130119-46879206.jpg

20140603-130120-46880399.jpg

20140603-130315-46995346.jpg

20140603-130413-47053903.jpg

Cet article, publié dans église, Exploration, Linssen Dutch Sturdy 320, Navigation, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.