De Ray-sur-Saône à Gray

Je garde ma main posée sur son écorce pendant un moment, ses feuilles frémissent dans la brise, l’odeur de tilleul est forte, l’arbre se souvient qu’il y a cinq ans, lors de notre précédent passage à Ray-sur-Saône, nous étions également venu lui rendre hommage.
Il a été planté en 1609 par Roze de Ray, la femme d’Alexandre de Marmier, voir ci-dessous.
Âgé de quatre cent et cinq ans, il est né sous Henri IV, il a connu Louis XIII, Louis XIV, XV et XVI, la Révolution, la Terreur, les Empereurs, les deux Grandes Guerres, Sarkozy et Hollande et il nous a gardé en mémoire.

Le château des seigneurs de Ray domine la plaine, il ne se visite que le dimanche mais le parc est accessible toute l’année.
Par terre, dans l’allée qui mène aux anciennes écuries, nous trouvons des branches de cerisier arrachées probablement par un camion de passage. M. sort un sac en plastique de la poche arrière de son jeans et nous recueillons un demi kilo de cerises noires bien mûres, un délice.

Au port, deux ‘Le Boat’ se sont mis derrière nous, ce sont des Suisses et fidèle à leur réputation, à peine amarrés les dames sortent brosses et serpillières et nettoient l’extérieur de leurs bateaux.
Le matin, lorsque le Chat Lune est couvert de rosée, je fais de même, j’utilise pour cela une serpillière spéciale que les Hollandais appellent un ‘zwabber’.

A partir de Ray, la Saône s’élargit et les berges sont souvent bordées d’épaisses roselières dans lesquels nichent des Rousserolle effarvatte (Acrocephalus scirpaceus) ou fauvettes des marais, une espèce de passereau. Leur chant est caractéristique, ça fait à peu près « kierikiet, kiet, kiet » aussi en néerlandais l’oiseau s’appelle ‘Karrekiet’.
C’est un migrateur qui construit son nid en bas dans les tiges des roseaux, il est très farouche, généralement on l’entend, mais on ne le voit pas. Ci-dessous une photo claire trouvée sur la Toile et une assez floue d’un spécimen cueilli ce matin à la volée. Nous en avons vu et surtout entendu beaucoup en Allemagne, dans le canal qui mène à Neustrelitz.

Ai-je déjà eu l’occasion de souligner qu’un le talent de bricoleur est un caractéristique indispensable pour naviguer en bateau.
À Gray, en aval de l’écluse, un long quai accueille les plaisanciers, l’amarrage est gratuit, ainsi que l’eau et l’électricité. Le courant raccordé, je constate que les batteries ne se mettent pas en charge.
J’ouvre l’armoire électrique et en effet, le voltmètre du Victron Centaur Charger 12/30 est à zéro. Je sors mon appareil de mesure et je procède à la vérification des entrées de courant, tout est en ordre jusque dans le Victron, autrement dit, le courant entre mais ne sort pas.
Je démonte les deux couvercles de protection du boîtier et pendant un certain temps j’observe d’un œil attentif les circuits imprimés, ça ne fume pas et aucune composante ne semble anormalement décolorée, ici s’arrête ma compétence.

Sur Internet je trouve l’importateur de Victron à Trévoix, sur la Saône, un peu en aval de Lyon.
La dame que j’ai au téléphone, très aimable, veut bien me commander un nouvel appareil, mais la réparation ne fait pas partie du répertoire de la maison.
Je téléphone ensuite à Victron en Hollande, la dame que j’ai au téléphone, très aimable, me passe un technicien qui immédiatement identifie la panne, « C’est le RT003, regardez en haut à gauche dans le boîtier, il est certainement grillé ». Et en effet, à ma seconde scrutation, je vois que le RT003 est grillé, je le touche et il s’émiette entre mes doigts.
Le technicien me dit « Vous savez souder? Je vous envoie la pièce, il suffit de la remplacer ».
J’envoie un mail à service@victronenergy.com avec l’adresse de Blanquart à Saint-Jean-de-Losne où nous serons dans quelques jours et où je vais dessouder du circuit imprimé la pièce défectueuse et ressouder la nouvelle.

Nous faisons une pause de deux jours à Gray.

20140604-125937-46777512.jpg

20140604-125938-46778490.jpg

20140604-130019-46819664.jpg

20140604-130047-46847889.jpg

20140604-130049-46849083.jpg

20140604-130146-46906555.jpg

20140604-130241-46961801.jpg

20140604-130302-46982467.jpg

20140604-130356-47036138.jpg

20140604-130343-47023621.jpg

20140604-130519-47119681.jpg

20140604-130521-47121415.jpg

20140604-130520-47120391.jpg

20140604-130522-47122238.jpg

20140604-130810-47290244.jpg

20140604-130952-47392221.jpg

20140604-131003-47403725.jpg

20140604-131028-47428543.jpg

20140604-131029-47429194.jpg

20140604-131127-47487744.jpg

Cet article, publié dans Château, Exploration, Linssen Dutch Sturdy 320, Navigation, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.