Saint-Jean-de-Losne, Caterpillar et le Champagne Bourgogne

Samedi dernier, le Doubs nous a laissé partir de Ranchot, sur la rivière on file à 16 km/h, dans les parties canalisées nous respectons plus ou moins la règlementation et on avance à 8,5 km/h.

Nous traversons Dole, à l’écluse de sortie de la ville, on croise une vedette hollandaise battant l’Union Jack. La dame à la barre actionne le mauvais bouton sur la commande à distance et au lieu de se remplir, l’écluse se vide et se met en attente d’un bateau montant. Les anglais s’énervent, à la barre, la dame tape le bateau contre les piliers du pont.
Irritée par leur incompétence, Marleen les interpelle et leur commande de remonter la rivière et d’aller s’amarrer plus haut en attendant que l’écluse se stabilise, ils obéissent.
Un quart d’heure plus tard, l’ouvrage d’art se remet en position et nous continuons notre chemin vers Choisey où nous passons la nuit.

 

Le lendemain, dimanche midi, nous arrivons à Saint-Jean-De-Losne. On fait le plein de fioul et on s’amarre le long du quai de la Saône, devant le River Pipit, le bateau de nos amis Bill et Genevieve.
Un vide grenier anime le quai et les rues adjacentes. On avale un lunch léger et on part chiner, comme tout le monde le sait, une de nos occupations favorites.

En bout de rue, sur une table pliante on découvre avec ravissement une collection de modèles réduits de machines de chantier Caterpillar. Ils sont de la marque NZG, une firme allemande spécialisée en modèles réduits de jouets et échantillons commerciaux. En métal-peint du jaune caractéristique de Caterpillar, ils sont soignés dans le moindre détail.
On discute le coup avec le vendeur, il s’agit dit-il, de jouets ayant appartenus à ses enfants, il nous donne son prix, on décide d’attendre.

En fin d’après-midi, l’orage gronde et le ciel est noir, nous retournons voir les objets convoités. Les marchants emballent leur marchandises, la pluie n’est pas loin. Marleen lance une contre-offre, le marché se conclut et nous rentrons au bateau avec six pièces qui vont agrémenter à la maison, la collection de mon épouse.

image

Lundi matin nous lâchons les amarres, remontons la Saône pour aller nous amarrer à Maxilly-sur -Saône, le premier village au sud du canal Champagne Bourgogne.
Anciennement ce canal s’appelait le Marne Saône, car il relie la Marne à la Saône. Dans le souci de soigner leur chiffre d’affaire, les fabricants de vin firent appel à des gurus du marketing qui leur conseillèrent de rebaptiser le cours d’eau d’un nom plus approprie à leur vocation commerciale, ce qui fut fait.
Les mariniers quant à eux, l’appellent toujours encore « le canal d’Heuilley » par référence à Heuilley-sur-Saône où il débute.

Mardi nous enjambons nos vélos pliables pour aller visiter le château-fort de Talmay qui en 1774 vit naître Marie-Thérèse Figeur. Elle devint hussarde dans les armées de Napoléon. En 1841, Émile Moreau s’inspira de sa vie aventureuse pour écrire une pièce de théâtre intitulée ‘Mademoiselle Sans-Gêne’. Voilà une information qui mérite de figurer sur une des cartes du jeu Trivial Poursuit.

Aujourd’hui le château se visite mais il est toujours habité par les descendants du baron Thénard, président de l’académie des sciences, qui en fit l’acquisition en 1810.

Avec l’accord du guide des lieux, Marleen et Geneviève ramassent dans le verger deux kilos de prunes et de mirabelles qu’une fois de retour à bord, elles transforment en succulente compote.

Mercredi matin nous partons vers le nord en direction de Langres. Ce sera l’objet de mon prochain billet.

image

Cet article, publié dans Château, Exploration, Flâneries, Linssen Dutch Sturdy 320, Marché, Navigation, est tagué , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.