De Gent-Leie à Zelzate

D’aucun se posent la question, mais où est donc passé le Chat Lune? L’inquiétude est légitime mais je rassure tout de suite mes lecteurs, le bateau est entreposé dans un hall couvert, chez Carron Marine à Zelzate, et il se porte bien.

J’ai entrepris de le bichonner avant l’hiver pour qu’en avril prochain, une fois remis à l’eau, on puisse partir sans tarder vers des horizons non encore définis à l’heure actuelle.

D’autres se font la réflexion, mais si le Chat Lune est en hibernation, qu’en est-il des billets publiés sur le blog de Duquelu qui retracent les anecdotes de ses périples?

Ici encore, je rassure mes lecteurs, comme par le passé, je vais continuer à commenter régulièrement nos découvertes et nos activités plus ou moins culturelles.

Enfin, les plus inquiets frémissent à l’idée que Black et Toby aient à leur tour décidé de se mettre en engourdissement pendant la période hivernale.
Que nenni! Ils m’ont confié qu’il était de leur devoir civique de garder un œil critique sur mes écrits.

Cette mise au point faite, je vous doit de relater le dernier voyage du Chat Lune en 2014.
Vendredi dernier, par un beau soleil d’automne, j’ai conduit le bateau de Gent-Leie à Zelzate.

image

Au confluent de la Lys et du ‘Ringvaart’ le canal circulaire de la ville, il a trois club nautiques.
Gent-Leie, de Gentse Leievaarders et de Koninklijke Gentse Watersportvereninging. En début et en fin de saison, avant de partir et à notre retour donc, j’amarre le Chat Lune chez Gent-Leie. Par habitude mais aussi parce que Ernest Rayée, le capitaine du port, est un homme sympathique et accommodant qui nous trouve toujours un emplacement libre pour les quelques journées nécessaires à vider et à remplir le bateau.

Sur le trajet vers Zelzate il n’y a que l’écluse d’Evergem à franchir. J’ai eu la chance de pouvoir la prendre avec un commerce avalant et en moins de deux heures je suis arrivé à destination, dans le port fluvial de Zelzate, à côté de Carron Marine. En attendant le grutage, j’ai fait la vidange d’huile du moteur, j’ai remplacé le filtre à huile et les deux filtres à gasoil.

Mardi dernier la grue nous a sorti du canal et dans la foulée, Diederich, le mécano de Carron a mis de l’antigel dans toutes les conduites d’eau. Ensuite j’ai passé la coque au Kärcher après avoir enlève les traces de calcaire à l’aide d’un puissant liquide acidulé. Cela fait, le bateau a rejoint son emplacement dans le hall.

Depuis lors, je l’ai lavé à l’eau vinaigrée et puis je l’ai fait brillé avec un produit pour carrosseries de voiture.
Il me reste à appliquer une couche d’antifouling au niveau de la ligne de flottaison (j’ai fait le carénage complet l’année dernière), une couche de peinture antidérapante sur la dunette et le couvrir d’une toile de protection.

Les batteries sont chargées à bloc et à intervalle régulier, je viendrai leur donner un coup de recharge.

Dors bien Chat Lune.

image

Cet article, publié dans Cimetières, Gand, Linssen Dutch Sturdy 320, Navigation, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.