Carnet de Bord # 3 – De Halluin à Wambrechies avec les Russes de Crimée

image

Ils nous font tous deux un grand sourire, on dit bonjour et je leur demande où ils vont? Le sourire devient un point d’interrogation. Je leur fait « Do you speak English, German, Dutch, Danish? » Le point d’interrogation reste. La communication devient manuelle et mimique.

Ils ont la cinquantaine en bonne santé et au son de leur parler, on les devine Russes. Il s’avère plus tard que leur destination est la Crimée, en passant  d’abord par Paris, large sourire, et ensuite Marseille et la Méditerranée.

Ils naviguent avec un Elling de 15 m de long, flambant neuf, coque bleu nuit, pont en teck, l’équipement est complet, radar et multiples antennes, il bat le pavillon Britannique et son port d’attache est Jersey.

image

Curieux comme nous le sommes, on les observe sans trop se gêner, l’homme connaît les manœuvres du bateau, sa compagne non, elle manie alternativement la gaffe et les aussières, en lui posant des questions avant chaque décision.

Généralement dans ce genre de constellation, ça crie fort et le divorce n’est jamais bien loin.

Ici tout se passe en gentillesse, le skipper ne s’énerve pas, il explique et montre, elle obéit avec le  le sourire.

Nous avons de quitté le port de plaisance de Halluin vers 11:00 du matin, car l’éclusier de Menin que j’ai eu en ligne à 08:30 m’a expliqué qu’il avait devant lui 9 bassinées et que nous ferions bien d’attendre un peu avant de nous aventurer entre les commerces qui se sont accumulés devant son écluse en chômage pour entretien, le week-end écoulé, comme nous le savons.
C’est ainsi que nous nous retrouvons dans la même bassinée que le Lyudmila, un Elling, et deux péniches Anversoises de 90 m,  l’Apache et l’Orion.

À l’écluse de Comines, la deuxième de la journée, nous nous retrouvons en territoire Wallon. J’entend l’éclusier demander au skipper de l’Apache d’épeler le nom du yacht de nos Russes. Ouille, ouille fait l’éclusier, ils ne répondent pas au VHF.
Je le savais, car j’avais déjà demandé à notre Russe comment il communiquait avec les écluses. « Pas », m’avait-il fait comprendre d’un large geste et d’un tout aussi large sourire.

J’interviens auprès de l’éclusier et me propose de jouer l’interprète car entre-temps, le Russe et moi, nous commençons à comprendre nos mimiques mutuelles. « Demandez-lui si il a l’intention de revenir par ici, » me fait-il, « si non, je ne le met pas dans l’ordinateur, toute la ‘paperasserie’ pour rien ». Je rassure l’employé, le Russe va en Crimée et il n’a pas l’intention de revenir par ici. Dans la tour de contrôle, je crois entendre un ‘ouf’ de soulagement.

Quesnoy est la troisième écluse de parcours d’aujourd’hui, c’est le poste frontalier Français. À la demande de l’éclusier, j’explique au Russe qu’il doit payer la vignette aux VNF et que pour cela il doit grimper dans la tour de contrôle et présenter les papiers du bateau.
Il acquiesce, et avant d’aller régler son dû, il mémorise scrupuleusement le mot ‘VIGNETTE’. Ensuite, grimpe sur le quai, s’arrête, je le voit réfléchir, il redescend sur le bateau, viens vers nous et nous demande si nous n’allons pas à Paris. Non, malheureusement pour lui, l’assistance improvisée de ce matin a d’abord l’intention de descendre la Somme jusque Saint-Valéry.

Nous recevons l’ultime grand sourire, « спасибо! » et au revoir.

Le capitaine du port de plaisance de Wambrechies où nous faisons halte pour la nuit, est aimable et serviable. En guise de bienvenue, il nous offre deux bouteilles de bière du coin,
‘la Wambrechies’, elle titre 7,5° d’alcool car elle est agrémentée de genièvre.

image

Entre-temps, le Elling 4 et son équipage foncent sur Paris.

image

Cet article, publié dans Exploration, Linssen Dutch Sturdy 320, Navigation, Uncategorized, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.