Carnet de Bord # 10 – Abbeville – Beffroi – Saint-Sépulchre – cimetiere

 

imageLe beffroi d’Abbeville remonte au début du 12ème siècle, il est le deuxième plus ancien de France, ou même du monde, j’ai oublié, celui de Boulogne le bat de quelques années, il fut construit à la fin du 11ème, souligne tristement notre guide.

Vendredi matin nous frappons nos amarres devant l’Aslaug, le Luxemotor de nos connaissances  Danoises, au ponton du port fluvial d’Abbeville. Page de pub, ouvrez leur lien http://www.arnild-barging.com

Nous avons quitté Long vers 10:30 après avoir visité la centrale hydroélectrique et salué André, Nellie et les trois petits-enfants qui eux, restent amarrés à Long.

Nous bavardons avec Bente et Kurt, les Danois, mangeons un léger lunch, faisons une sieste comme d’habitude lorsque nous ne sommes pas en navigation et d’un pas alerte nous marchons vers l’office du Tourisme lequel est fermé, ce 8 mai 2015.
Le musée Boucher de Perthes, situé en face du bureau du Tourisme dans le beffroi, lui, est ouvert. Le tarif de la visite est 1€ parce que toutes les salles ne sont pas accessibles au public, on prépare une nouvelle exposition, nous explique le guide. Nous admirons quelques belles sculptures polychromes et ensuite, sans devoir trop insister, le guide nous offre une visite commentée du beffroi. Quatre autres touristes nous accompagnent.
Le bâtiment a servi de beffroi, il compte 4 cloches au noms différents et à la fonction spécifique, tocsin pour les catastrophes, fermeture des portes de la ville, alerte incendie et rassemblement des échevins lorsqu’il servit d’hôtel de ville. Il contient deux cachots, une salle de prison commune et une salle dans laquelle on emprisonnait les fous dans une cage accrochée au plafond.

image

L’édifice brûle en 1940, il est reconstruit dans le années 80 et classé au Patrimoine Mondial de l’Unesco en 2005.

Aujourd’hui il héberge un musée d’art et du haut de ses 33 mètres il offre une vue panoramique sur la ville et la baie de la Somme.
Abbeville nous plaît, nous y restons trois jours. C’est une petite ville à dimension marche à pied. Bombardée en 1940, elle fut reconstruite mais il reste quelques anciennes demeures et les églises ont été restaurées.

Saint Sépulcre mérite une visite pour ses vitraux réalisés par Alfred Manessier. Cet artiste Picard, spécialiste de l’art sacral abstrait, crée une composition artistique qui évoque les derniers jours du Christ.

Marleen bavarde avec le guide qui, faute de touristes, se morfond dans son cagibis. Très aimable, comme tous les Picards que nous rencontrons, il nous offre un tour complet avec l’explication détaillée de chacun des 31 panneaux; indispensable pour bien apprécier l’oeuvre.

Samedi matin l’office du Tourisme est ouvert et un des guide est, comme nous,  amateur d’art funéraire. On bavarde et il nous dessine un plan sommaire des monuments à voir au cimetière.

Deux gisants en bronze méritent d’être mentionnés. La tombe des époux Mass. Le couple est allongé, serein, les mains enlacées, la femme a la tête tournée vers son mari.

Boucher de Perthes est couché sur le flanc, sa tête repose sur deux oreillers superposés, il semble endormi, les manuscrits de ses livres sont à portée de sa main droite.

 

Dimanche nous allons chiner à la brocante au Quai de la Pointe et ensuite nous avons l’agréable surprise de la visite de mon frère et de son épouse qui viennent nous saluer et passer un weekend à Saint-Valery.

Pour mon anniversaire, je reçois une sonnette de vélo chinoise.

image

Il fait beau, le soleil est revenu sur la baie de la Somme.

image

Cet article, publié dans église, Cimetières, Exploration, Exposition, Fort, Linssen Dutch Sturdy 320, Marché, Musées, Navigation, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Carnet de Bord # 10 – Abbeville – Beffroi – Saint-Sépulchre – cimetiere

  1. Roland Schiltz dit :

    Très intéressant, comme toujours. Et Alfred Manessier, puissant artiste abstrait, quelque peu estompé. A cause de sa – trop exclusive? – orientation vers l’art sacré?.. Bravo, les voyageurs!
    Mais ne rêves-tu pas encore de passages d’écluses, la nuit et pendant la sieste, Guy? ;o)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.