Carnet de Bord # 17 – De Moret-sur-Loing à Montargis

image

image

image

image

Depuis quelques jours nous voyageons en flottille avec Elly et Henk sur leur le Seraf un bateau Hollandais. L’éclusière de Langlée, au nord de Montargis, nous demande « mais qu’est-ce qu’ils parlent? » Nous lui expliquons et elle rétorque, très étonnée, « et vous les comprenez? »Hier, dimanche matin, nous avons lâché nos amarres du port de plaisance de Moret-sur-Loing. Le centre de contrôle du canal de Briare m’a confirmé que le bief de Montambert sera navigable à partir de lundi.
Le séjour ici fut agréable, le temps était au beau fixe et l’endroit est superbe. Nous en avons profité pour visiter le nouveau musée du sucre d’orge logé dans un petit château situé à l’emplacement de l’ancien moulin de Provencher qui fut détruit avec le pont, lors de la retraite de l’armée Allemande en 1944.
La dame du musée nous explique que ledit petit château fut construit en 1953 par un riche industriel local, pour y loger sa ‘confidente’, quel bel euphémisme. Au dessus de la porte d’entrée on peu lire l’inscription suivante taillée dans la pierre: ‘Il faut s’entourer de ce qui nous console’.

À propos de sucre d’orge, il est dit que Napoléon I en raffolait, que Sarah Bernard ne rentrait pas en scène sans avoir chauffé sa voix avec un bonbon et qu’Aristide Briant, Jean Jaurès, André Mauriac sont venus signer les livres d’or de l’époque. Crée en 1638 sous Louis XIV, par des Sœurs bénédictines, le sucre d’orge est resté le même avec une recette encore secrète aujourd’hui. Il est toujours fabriqué selon la méthode du XVIIè, aucun rajout, sans colorant et sans agent de saveur. Rien d’autre qu’un sirop d’orge et le tour de main d’un savoir faire ancestral, transmis de génération en génération. Nous en achetons une boîte métallique rectangulaire.

C’est Jacqueline de Bueil, comtesse de Moret, maîtresse d’Henri IV, qui fonda le couvent lequel fabriquait les « Sucres d’Orge des religieuses de Moret sur Loing ». Parmi les soeurs du couvent, les religieuses abritèrent une soeur étrange, baptisée « la Mauresse » en raison de sa peau noire. L’état civil de cette soeur est resté inconnu. La légende dit qu’elle aurait été une fille de Louis XIV et de sa femme Marie Thérèse. Ecartée de la cour, en raison de son teint, et les médecins auraient affirmé que c’était la vue du joli page noir de Marie Thérèse qui aurait influé sur la couleur de l’enfant!

Heureuse époque où les pages étaient précoces et les maris crédules!

image

image

image

Deux jours de navigation pour arriver à Montargis. Ce lundi après-midi, les plaisanciers amarrés ici dans l’attente de la réparation du bief sont partis et nous trouvons une place dans le port de la ‘Venise du Gâtinais’, comme notre brochure touristique définit la ville. J’ai déjà eu souvent l’occasion de raconter que la manière la plus efficace de faire la connaissance d’une ville inconnue était de se procurer au syndicat d’initiative, ça y est, ça m’a échappé, le dépliant avec le parcours fléché des curiosités locales. À Montargis il s’intitule ‘Le Circuit des Ponts’. Il comporte 17 ‘stations’ que nous explorons systématiquement. Océane, la stagiaire de l’office du tourisme nous recommande également d’aller voir dans l’église de Sainte-Madeleine les vitraux récemment rénovés. Océane est de bon conseil.

image

Nous apprenons aussi qu’en 1920, 2000 jeunes Chinois viennent étudier et travailler en France. Trois cent d’entre eux débarquent à Montargis. Parmi eux, Deng Xiaoping, le premier dirigeant de la Chine en 1981 après la mort de Mao Zedong, travaille à l’atelier de chaussures de l’usine Hutchinson.

C’est le deuxième parcours fléché que la ville nous offre. Il s’intitule ‘Découvrez comment la Chine est entrée dans l’histoire de Montargis’.

image

Le long du canal de Briare, nous marchons à l’ombre de splendides platanes tri-centenaires, ils furent plantés en 1790.

image

Cet article, publié dans Abbaye, église, Exploration, Exposition, Flâneries, Linssen Dutch Sturdy 320, Musées, Navigation, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.