Carnet de Bord # 31 – De Langres à Chaumont

image

Certaines villes ont des particularités architecturales, anodines, décoratives ou utilitaires. Ainsi à Besançon, de nombreuses fenêtres donnant sur la rue, sont décorées de grilles en fer forgé.

Certaines façades de Langres sont ornées de niches qui comportent des statuettes de personnages généralement religieux, les Saints et les Saintes y font bonne figure.
J’ai documenté cela dans mes billets de 2014, lors de notre passage dans ces deux villes.

Chaumont propose une quarantaine de tourelles. Cette particularité architecturale date du moyen-âge et de la renaissance, ce sont des demi-cercles ou des tours carrées protubérants en façade. Elles contiennent généralement un escalier à vis de servant les étages. Cela permettait d’agrandir la surface des maisons, sans prendre d’espace sur la rue. L’office du tourisme ne nous a pas délivré un plan fléché de leur localisation, mais j’en ai trouve un sur Internet, voir ci-dessous.

image

Il y a trois raisons pour vous arrêter à Chaumont. Dans l’ordre d’importance, le musée de la crèche, le viaduc de chemin de fer et les tourelles.

Les sept crèches Napolitaines datent du 18ème siècles. En plus de la Sainte Famille, elles représentent un foule de personnages et d’animaux divers placés dans des panoramas de montagnes, grottes, édifices, ruines et autres décors divers.
Nous lisons que les costumes furent réalisés en milieu familial mais que les personnages sont de la main d’artistes professionnels ayant chacun une spécialisation. Par exemple, la brochure cite Matteo Celebrano, spécialiste des bergers, Guiseppe Sammartino, spécialiste des mendiants et des paysans et Francesco di Nardo spécialiste des animaux, chameaux, chiens et poulets.
Quelques vitrines exposent des personnages en dehors du contexte de la crèche.
Il est difficile de les prendre en photo, je vous livre quelques clichés ci-dessous, les personnages isolés sont de Marleen, la scène d’ensemble est piquée de la toile.


Dans une salle adjointe, le musée présente une exposition temporaire intitulé ‘La Dévotion Baroque’. Il s’agit d’une sélection d’objets émanant d’une collection privée.
On aime particulièrement le petit Jésus, tout nu avec son zizi apparent et le petit Jésus en robe brodée, avec sa tignasse bouclée.

image

Pour les ingénieurs, le viaduc, long de 600 m est composé de 50 arches d’une hauteur de 52 m. Il fut inauguré le 18 avril 1857 et il est aujourd’hui encore emprunté par la ligne de Paris-est à Mulhouse-ville.

À Froncles où nous faisons une halte, nous bavardons avec un marinier qui a amarré sa péniche près de nous, au même quai. Il nous explique qu’ayant pris sa retraite il y a un an et demi, il s’est très vite rendu compte qu’il ne pouvait tondre sa pelouse qu’une fois par semaine et qu’en plus, se lever tous le matins au même endroit, le rendait neurasthénique.
En accord avec son épouse, en décembre dernier, le couple à vendu sa maison et a acheté en Hollande, une ancienne péniche aménagée de 28 m. Depuis lors, il a retrouvé son bonheur et sereinement ils croisent les voies fluviales de France.
L’ancien marinier connaît bien le canal, pour l’avoir parcouru de nombreuses fois, il y a une trentaine d’année lorsqu’en tant qu’artisan, il transportait du blé, de la ferraille voir de l’engrais, du nord au sud et inversement. Il nous raconte qu’à cette époque, il croisait journellement une trentaine de péniches de commerce. Cette année-ci, au dire des éclusiers, quatre commerces chargés d’engrais descendent vers la Saône. Nous en avons croisé trois.
Il reste nous, les plaisanciers, pour justifier l’entretien de cette voie d’eau.

Notre voyage se poursuit sur le canal de la Saône à la Marne.
Il y a peu de trafic et la nature est belle. La plus part du temps, nous dormons à des endroits où on entend rien, pas de voitures, pas d’avions, pas de trains, parfois une vache qui meugle au lointain.
Notre prochaine halte sera Joinville.

image

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.