Carnet de Bord – 16/6 – Paris # 4 – Musée de l’Homme – La Villette

imageComme entrée, j’ai choisi une douzaine d’escargots. À la table voisine, un convive lorgne mon assiette d’un oeil circonspect. Qing et Fabien nous ont invité au Temps des Cerises, un excellent petit restaurant, cuisine française, au coin de la rue de le Cerisaie et rue du Petit Musc.

Il s’avère que nos voisins sont Danois, deux couples qui partagent un appartement à Paris. Marleen sort son plus beau danois et nous apprenons qu’ils sont associés avec 21 autres personnes. Ensemble, ils ont acheté un appartement à cinq endroits au monde. À Paris, New York, Chamonix, à Majorque et en Toscane.
Aujourd’hui nos voisins viennent d’arriver à Paris et ils s’émerveillent de la coïncidence de rencontrer quelqu’un qui parle leur langue.
Marleen en danois et Fabien en anglais, les convainc de commander un plat d’escargots. Le plus courageux prend le risque. Après dégustation, tous y goûtent, ils nous remercient car tous les quatre aiment la délicatesse.

L’artiste de rue JR a masqué au moyen de collage, une des faces de la pyramide du Louvre. Lorsqu’on se positionne au point de convergence, la photo en noir et blanc crée l’illusion que la pyramide en verre à disparu. Voir ci-dessous.

Le Musée de l’Homme rénové attire une foule d’écoliers qui gambadent dans les larges couloirs clairs, dehors l’orage gronde sur la Tour Eiffel.

image

À la Filmothèque du Quartier Latin, Mankiewiecs nous ravis avec The Honey Pot (1967). On découvre Maggie Smit, la douairière de Dowton Abbey. Elle a 33 ans à l’époque du tournage et la personnalité qu’elle dévoile dans la série télévisée est déjà présente dans le personnage qu’elle interprète dans le film.

Mercredi, le temps est au beau fixe, on fait quelques emplettes au supermarché des frères Tang, à China Town.
Ensuite nous prenons le lunch au Foyer de la Madeleine. C’est un restaurant associatif, situé dans les galeries sous l’église de la Madeleine.

image
Pour la modeste somme de 8,5€, les hôtesses et les hôtes, tous bénévoles servent une entrée, un plat au choix, poisson (ou végétarien) ou viande et dessert.
L’accueil est chaleureux, le service est rapide et les plats sont ‘comme à la maison’.
Voir le site pour plus de détails http://foyerdelamadeleine.fr/index.php/restaurant-associatif

Pas loin de là, dans la rue Saint-Honoré, la boutique Longchamps ainsi que celle de Vuitton sont en rénovation. Les deux magasins ont choisi de décorer les échafaudages. Longchamps y va pour le Street Art et Vuitton a recouvert le bardage d’une gigantesque valise.

Pedro Almondovar n’a pas réussi à convaincre Cannes avec son dernier né, Julieta.
Le film est plus en douceur que ce que nous avons coutûme de voir de la main du fougueux réalisateur Espagnol. Marleen remarque que nous avons eu le même sentiment avec Café Society de Woody Allen. Il semble que l’âge a tempéré l’ardeur des deux réalisateurs. Cette constatation n’est pas négative.

Dimanche matin à 08:00 Fabien conduit son Delfin vers La Villette pour y séjourner les 21 requis par le règlement de la capitainerie du port de l’Arsenal. Nous jouons les mousses.
La règle des 3 semaines à été instaurée par la capitainerie pour s’assurer que tous les bateaux amarrés dans le port restent toujours en mesure de naviguer. Cela libère également des anneaux en prévisions des visiteurs de passage en été.

image

La pluie tombait drue jusqu’au moment du départ. Une fois les amarres lâchées, c’est sous un ciel gris mais sec que nous remontons le canal Saint-Martin. Ma mère disait: « Wenn Engel reisen lacht der Himmel ».


Le trajet et les huit écluses sont avalés en moins de deux heures. À 09:50 le Delfin a rejoint son nouvel emplacement. Nous sommes à deux pas du marché du dimanche de La Villette.

L’endroit est vivant, bruyant, populaire et les prix sont modestes. Fabien s’y meut comme un poisson dans l’eau, les échanges de bons mots avec les maraîchers lui valent une ou deux tomates en plus ou quelques sous de réduction.
On achète des légumes, de la viande et des scampis pour un déjeuner convivial à bord du bateau de nos amis.

La semaine prochaine, notre intention est de prendre le départ pour remonter la Marne direction Meaux.
Suite de mes billets, dimanche prochain.

image

Cet article, publié dans Cinéma, Exploration, Exposition, Flâneries, Marché, Navigation, Paris, Uncategorized, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.