Carnet de Bord 16/18 – Vitry-le-François, Pargny-sur-Saulx, Bar-le-Duc

 

imageSix ou sept ados bavadent en triturant leurs smart-phones, sur le pont qui enjambe la Saulx. Nous remontons la rue de la Chavée, qui relie le port de plaisance de Pargny-sur-Saulx au village.
On leur lance un bonjour et l’un après l’autre, chaque fille et garçon nous renvoie le salut. Une gamine remarque, ‘notre génération n’est pas polie, mais nous le sommes!’. Éclat de rire, sympas les jeunes à Pargny.
Lundi dernier, nous avons quitté Châlons-en-Champagne pour Vitry-le-François où nous avons séjourné jusque jeudi inclus. Vendredi nous avons fait un arrêt à Pargny-sur-Saulx, samedi Bar-le-Duc et dimanche Ligny-en-Barrois.

Selon Roos, une connaissance navigante, que je retrouve régulièrement sur FB, le canal de la Marne au Rhin se fait appeler ‘le 69’ par les mariniers. En effet, il comporte 70 écluses pour 85 km de Vitry-le-François au souterrain de Mauvages. Elles sont automatisées et leur passage dure 8 minutes, de l’ouverture des portes à la sortie. À cela, il faut rajouter cinq minutes pour le temps de la vidange, dans le cas défavorable ou celle qui se présente devant nous est remplie.
Bref, comme nous ne voulons pas nous crever à la labeur et que nous avons le temps, nous avançons au rythme de 20 km et 15 à 20 écluses par jour.

image

Pour nos amis plaisanciers qui prennent la même route que nous, sachez que la particularité de Pargny-sur-Saulx est, que le garagiste-pompiste Guillemin, à la demande, livre du fuel au port de plaisance.
C’est la troisième fois que nous passons ici et nous en profitons car en France les stations d’approvisionnement en carburant, les long des voies navigables, sont rares. Bien gérer sa consommation est impératif pour éviter d’avoir à trimballer des jerrycans de 25 litres sur des kilomètres, d’une station essence routière à l’endroit d’amarrage.

image

Vitry-le-François est une ville où nous aimons faire un arrêt.
Pas nécessairement pour visiter la ville, encore que la statue de la Déesse Marne placée sur la fontaine de la place d’Armes, mérite un temps d’arrêt. Le drappage de la belle femme s’arrête en dessous de son nombril et son déhanchement provocateur laisse les males passants, dont je suis, rêveurs.
On doit son élégance gracieuse au sculpteur Louis Fournier et au fondeur Pierre-Adolphe Muel.
Mérites aussi d’être mentionnées, il y a bien entendu, la porte du Pont, la Cathédrale et la place d’Armes carrée, dont question ci-devant.
Notre raison principale pour faire une halte prolongée à Vitry-le-François est Pascale, la capitaine du port. Son sourire, sa gentillesse et son sens du service, font que ce port mérite trois étoiles, si les guides fluviaux en distribuaient.
Il y a quelques années, lors d’un précédent passage, Marleen et Pascale se sont prises d’amitié. Depuis lors, lorsque le Chat Lune est amarré dans la darse, ces dames passent les après-midi à papoter dans la capitainerie. J’en profite pour aller saluer la Déesse de la Marne.

Détail pratique de grande importance, Pascale m’a véhiculé avec sa petite Peugeot vers le Leclercq, situé à 2,5 km du port, pour faire l’échange de notre bouteille de gaz de 13 kg. À l’instar du fuel, les revendeurs de gaz de la marque Butagaz, ne se trouvent généralement pas le long des fleuves ni dans les ports de plaisance.
Je me souviens, il y a quelques années, d’avoir tiré notre charriot pliable, avec une bouteille de gaz vide et ensuite remplie, du port de l’Arsenal à la rue des Écoles et retour.
Ceux d’entre-vous qui connaissez Paris, apprécieront l’effort.

image

Après Pargny, il y a Bar-le-Duc où nous passons la nuit de samedi à dimanche.
Surnommée la ‘Belle Endormie’, il y a au moins deux choses à savoir si jamais vous passez par cette petite ville Loraine.
En premier lieux, sachez que René de Chalon, prince d’Orange, ancêtre du roi actuel Willem-Alexander du Royaume de Hollande, mourut le 14 juillet 1544 lors du siège de Saint-Dizier. Le sculpteur Ligier Richier sculpta de lui une représentation funéraire dit ‘Le Transi’. Cette œuvre, un squelette en pierre de calcaire est à admirer dans l’église Saint-Étienne dans le haut de la ville à Bar-le-Duc.
Pour plus de détails ouvrez le lien de Wiki ci-dessous.
https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Transi_de_Ren%C3%A9_de_Chalon

image

Deuxièmement, sachez aussi que Pierre Michaux, né le 25 juin 1813 à Bar-le-Duc, est l’artisan serrurier et charron qui inventa le vélo en ajoutant une manivelle à la roue avant d’une draisienne.
Plus tard, d’autres ajoutèrent une chaîne à sa ‘Michaudine’ pour relier le pédalier à la roue arrière et en faire la bicyclette que nous connaissons aujourd’hui.
Plus tard encore, en 1975, Andrew Ritchie créé un vélo pliable dans son appartement dont la vue donne sur l’oratoire Brompton en South Kensington à Londres.
Les Bromprons sont les vélos qui équipent le Chat Lune et le cercle est bouclé.

La semaine prochaine j’écrirai probablement mon billet amarré à Toul. Mais en navigation de plaisance, il ne faut pas trop enticiper.

image

 

Cet article, publié dans Aquarelle, Exploration, Linssen Dutch Sturdy 320, Navigation, Peinture, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.