Gand 18-6 Eric Antrop, horloger et Klokke Roelant

Eric Antrop est le seul horloger à Gand qui répare et entretient des horloges et des montres. Les pendules de grand-mère, les réveille-matin, les montres à gousset, les montres bracelet et occasionnellement les mécanismes des horloges des clochers d’églises ou de châteaux. À sa vitrine, une carte écrite à la main spécifie qu’il ne remplace pas les batteries des montres quartz.
Sa boutique est située Charles Andrieslaan, 3, près du stade nautique. C’est un vrai Gantois, volubile et plein d’anecdotes. À chacune de mes visites, je me fais un plaisir de bavarder avec lui en dialecte, chose qui malheureusement se perd avec les nouvelles générations.

Notre chauffage central comporte un système de régulation qui ouvre et ferme une vanne en fonction de la température extérieure. Ce mécanisme module la chaleur de l’eau qui circule dans les conduites du chauffage au sol et par conséquent le confort intérieur de la maison.
C’est un boîtier en plastic dur dans lequel une série de roues dentées transmettent la force d’un petit moteur électrique vers la vanne.
Il s’avère que les axes et les roues dentées de ce régulateur sont usés et que par conséquent, le système ne fonctionne plus. La firme qui a livré le mécanisme a informé notre chauffagiste que notre modèle de boîtier de régulation « n’existe plus » et que l’ensemble, conduit et support en bronze, pompe de circulation, vanne et régulateur, doit être remplacé.
Ça m’énerve et je pense à Eric Antrop. Vite fait, bien fait, je démonte le boîtier, je saute sur mon vélo et je porte les pièces détachées à l’horloger magicien. On bavarde un coup et il me certifie que la réparation est faisable.

En attendant, je règle manuellement la vanne trois voies.

Kris Martin, l’artiste qui a planté la silhouette en acier de l’encadrement de l’Agneau Mystique sur une plage à Ostende, en face de l’Hôtel des Thermes, a conçu une œuvre artistique intitulée « For Whom II ».
La célèbre Grande Triomphante, ancienne cloche du Beffroi de Gand, trône dans une niche en béton au coin de la façade arrière de l’église Saint-Nicolas.
Jusqu’au 6 mai 2018, la cloche sonne discrètement pour chaque citoyen de la ville. À chaque sonnerie, tout Gantois voit apparaître son nom en lettres digitales rouges sur le panneau placé au dessus de la cloche. Pour les citoyens qui préfèrent la discrétion, apparaît le libelle ´anonymous’.

Ci-dessous je vous livre la suite de mes oiseaux

Cet article, publié dans Aquarelle, Art Contemporain, Oostende, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.