19 – 11 – Paris # 5 Thomas Houseago, August Macke et Franz Marc, Art et Histoire Saint-Denis

Dans mon billet précédent je faisais remarquer qu’à Paris on trouve des vestiges historiques à des endroits surprenants. Peu de plaisanciers y prêtent attention, mais personnellement, j’éprouve de l’émerveillement lorsque de notre dunette, j’observe le mur d’escarpe du fossé de l’enceinte de Charles V. 

Cette construction qui sépare le port de l’Arsenal du boulevard Bourdon à 600 ans d’âge. Elle fait partie de la 4e enceinte de la ville, construite en 1420. Ci-dessus, un dessin du 18ème siècle de Jean-Baptiste Lallemand. J’ai indiqué notre endroit d’amarrage. La Bastille dans le fond à droite et le fort à gauche de l’image n’existent plus, bien entendu. La capitainerie se trouve à l’endroit où les deux lavandières bavardent en attendant que leur linge sèche. 

Ci-dessous, une photo de la situation actuelle.

C’est une affiche de la sculpture ‘Serpent’ de Thomas Houseago, vu dans les couloirs du métro, qui nous conduit au musée d’Art Moderne de la ville de Paris. L’artiste travaille le bois et le plâtre pour réaliser des œuvres architecturales assez brutes. Je lis dans la brochure qu’il a vécu à Bruxelles où il tente de vivre de son art. Il connait des années difficiles où il subsiste en travaillant comme ouvrier du bâtiment. Ses réalisations en témoignent, on est pas impressionnés.

Première parenthèse. 

Dans les couloirs du métro je constate que le quotidien C-News est toujours présents dans les distributeurs. Ce n’est que l’hebdomadaire ‘À Nous Paris’ qui n’est plus imprimé.

MARC, Franz_El sueño, 1912_660 (1978.15)

Plus tard dans la semaine, à l’Orangerie, on admire une sélection des tableaux d’August Macke et de Franz Marc. Peintres expressionnistes allemands, ils créent en 1911, avec Vassily Kandinsky, l’Almanach ‘Der Blaue Reiter’. 

Malheureusement les deux amis meurent au front, le premier en 1914 et le second en 1916.

Deuxième parenthèse.

Notre ami Fabien nous fait découvrir et nous invite à partager un lunch au restaurant Asiatique Miss Kô, situé au 49-51 avenue George V. 

Le décor est de Philippe Starck. Voir https://www.miss-ko.com. Les plats sont des petits chef d’œuvres de mise en place, de couleurs et de goûts. Les filles qui servent sont jolies, l’ambiance est détendue, le service rapide et les prix raisonnables pour un restaurant de cette classe. On recommande.

À l’autre bout de l’échelle, la Cantine de Belleville à Ménilmontant, au 108 bd. de Belleville, dans le 20e, sert uniquement le weekend, pour une dizaine d’€, un excellent et copieux couscous.

Enfin, place de la Bastille, le Café des Phares, un de notre restaurants coutumiers, a réouvert ses portes après une solide rénovation. Les prix ont grimpé mais la cuisine est de qualité. 

À Saint-Denis, le musée d’Art et d’Histoire est situé dans les locaux du Carmel du XVIIe siècle. 

C’est un musée de province qui contient un Hôtel Dieu avec une apothicairerie et l’incontournable pot de Thériaque, le remède à tout les maux. Pour rendre la visite insolite, le curateur du musée a mis dans chaque cellule des carmélites, un objet d’art contemporain. Ici un paravent en polystyrène expansé peint en bleu ciel, là un porte bouteille portable en plastique rouge. 

Une aile est dédiée à la guerre de 1870 et à la commune de Paris. 

L’exposition temporaire est intitulée ‘Enfermement’.

Le musée et ses jardins sont soignés et contrastent avec le côté hétéroclite et multiculturel de la ville de Saint-Denis. Dans les rues, les coiffeurs africains se succèdent aux restaurants halals, pitas et pizzerias. Sur la place près de la basilique, des volontaires préparent une exposition commémorant le 170e anniversaire de l’abolition de l’esclavage.

En débarquant du métro, à la station Porte de Paris, on prend un café dans une brasserie. Les croissants frais sont épuisés. Le patron nous en offre de la veille. C’est ainsi que Marleen les préférèrent.  

Le week-end s’annonce, les brocantes et les Circul’Livre nous attendent.

 

 

Cet article, publié dans Abbaye, Art, Art Contemporain, Citadelle, Exploration, Exposition, Flâneries, Musées, Paris, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.